Philip Roth

    Année de naissance : 1933 Nationalité : américain 195

A propos de l'auteur

Philip Roth est un écrivain américain.

Il est né le 19 mars 1933 à Newark, dans le New Jersey. Il est le petit-fils d’immigrés juifs originaires de Galicie arrivés aux États-Unis au tournant du XXe siècle. Il a une enfance heureuse à Weequahic, quartier de la petite classe moyenne juive de Newark, qui sera la scène principale d'un grand nombre de ses livres.
Il fait ses études à Rutgers à Newark, à l'Université de Bucknell en Pennsylvanie, puis à l'Université de Chicago, où il enseigne par la suite les lettres, puis la composition à l'Université de l'Iowa jusqu'au début des années 60, lorsqu'il s'établit à New York pour se consacrer à l'écriture.

Roth publie avec succès un premier recueil de nouvelles, Goodbye Colombus, en 1959. Dix ans plus tard, il obtient une célébrité phénoménale avec la publication de Portnoy et son complexe, roman comique en forme de monologue d'un jeune avocat juif traumatisé par une mère à l'amour étouffant sur le divan de son psychanalyste.


Il revient avec humour sur les attaques de ses plus virulents détracteurs qui lui vaut le surnom d' "enfant terrible" du roman-juif américain, dans son autobiographie Les faits, et dans les premiers romans du "cycle Zuckerman", L'Écrivain des ombres, Zuckerman délivré et La Leçon d'anatomie.


Au début des années 1970, Roth s'essaie successivement à la satire politique (dans Tricard Dixon et ses copains), à la parodie kafkaïenne (dans Le Sein) et à la fable postmoderniste (dans Le grand roman américain), avant de revenir à un registre intimiste, avec Ma vie d'homme (1974), et à l'alliage ambigu d'autobiographie et de fantaisie romanesque qui faisait toute la réussite de Portnoy et son complexe et qui, dans Operation Shylock (1993), puis dans Le complot contre l'Amérique (2004), l'imposera comme le maître de l'autofiction contemporaine.

Interdit de séjour en Tchécoslovaquie en 1975 pour sa position politique, il publie L'orgie de Prague (1985), et fait tout pour faire découvrir ces amis écrivains Milan Kundera et Ivan Klima, ainsi que d'autres romanciers d'Europe de l'Est, tels Bruno Schulz, dans le monde anglophone en tant que directeur de collection pour les éditions Penguin.

Il reprend ses activités d'enseignant de manière intermittente, en littérature comparée, à Princeton et l'Université de Pennsylvanie, jusqu'en 1992.

Il accède à la reconnaissance internationale avec le recueil de nouvelles Goodbye, Columbus, qui remporte le National Book Award en 1960, et grâce à son bestseller Portnoy et son complexe,  paru en 1969.


Son œuvre est notamment dédiée à son personnage et alter ego Nathan Zuckerman, dont le cycle débute avec L'Écrivain des ombres et s'achève avec Exit le fantôme en 2007.
Les romans de Zuckerman comptent neuf volumes, notamment les trois romans universellement célébrés de la « trilogie américaine » : Pastorale américaine (1997) qui remporte le Prix Pulitzer ; J'ai épousé un communiste (1998) ; et La Tache (2000), couronné du PEN/Faulkner Award.

Souvent cité parmi les favoris du Prix Nobel de littérature, il est le seul auteur américain vivant à voir son œuvre faire l'objet d'une édition par la Library of America, ce qui n'est arrivé que deux fois par le passé, avec Eudora Welty et Saul Bellow.

Il vit aujourd’hui dans le Connecticut et est marié à l'actrice anglaise Claire Bloom.

Citations

«Les choses les plus utiles sont les choses les plus évidentes. Venant de quelqu'un d'autre et dites sur un certain ton.» (Tromperie)«Misères et splendeurs du préservatif, voilà l'histoire sexuelle de la seconde moitié du XXème siècle.» (La bête qui meurt)«Les écrivains, c'est moins étonnant qu'il n'y paraît, se divisent comme le reste de l'humanité entre ceux qui écoutent et ceux qui n'écoutent pas.» (Parlons travail)

La rédaction en parle

Martine Roquet, co-fondatrice de Toque&Plume

Martine Roquet a créé l'aventure Toque&Plume avec Nathalie Dubost-Verlière en Avril 2009.

La nouvelle "Indignation" de Philip Roth

Portrait incisif de l'Amérique puritaine des années cinquante, le dernier roman de Philip Roth, Indignation est hanté par les questions de la mort, du jugement et de l'au-delà.Insolent et électrique, ce

L'éclairage de Steven Sampson

Steven Sampson, spécialiste de Philip Roth répond à nos questions sur Indignation. Il confronte aussi ce texte aux autres ouvrages de l'auteur.

Steven Sampson décrypte l'oeuvre de Philip Roth

Quand les écrivains sonnent le glas du rêve américain

Russell Banks, Joyce Carol Oates

Redécouvrir Philip Roth grâce à La Pléiade

Le grand écrivain américain, Philip Roth, est entré de son vivant dans la plus prestigieuse collection des lettres françaises : la Pléiade.

Les livres de l'auteur (195)

& aussi