Les extraits

Le Secret de la Lune

Frédéric Rocchia
Le secret de la lune
«...Après quelques minutes, Louis et son oncle arrivèrent à la fin de la parcelle de forêt qui donnait sur une petite plaine très courte, tout en haut d'une falaise qui surplombait la mer de Chine. Ils approchèrent avec prudence du bord pour regarder en contrebas la plage d'où semblait finalement provenir la rumeur. Des milliers de personnes s'étaient réunies sur le sable au bord de la mer et formaient un cercle. [...] tous demeuraient contemplatifs devant l'étrangeté de la situation. Au centre du cercle, que les milliers de chinois formaient, on pouvait voir, flottant dans l'air, au beau milieu du vide, semblant défier la gravité et suscitant la curiosité de chacun ...»

La Disparition de Natacha B.

Frédéric Rocchia
La Disparition de Natacha B.
«...À peine Charlotte eut-elle franchi l’angle de la traverse que déjà les néons lumineux du Contretemps accaparèrent son attention. La rue Dussac s’illuminait de cette lumière rassurante et colorée qui semblait sortir tout droit des années 50. Il était 22h30 et un calme apaisant laissait entendre le grésillement électrique de l’enseigne qui indiquait que c’était un soir spécial. Noct, nostalgique, observa la scène avec...

Citation

Frédéric Rocchia
La Disparition de Natacha B.
L'éloquence des discrets vaut mieux que le silence des bavards.

Roissy

TAVERNIER Tiffany
ROISSY
Sous la voûte du terminal 2E, je la perçois chaque jour. À côté de moi, un passager ouvre son PC, il doit être en avance, il ne regarde jamais le panneau d'affichage où s'inscrivent les numéros des vols. Flux de femmes voilées. Famille russe en errance. Six Japonaises, cheveux teintés roux, sortent d'un magasin Health & Beauty, bardées de sacs Sephora, Gucci, Yves Saint Laurent. « Assurez-vous de ne pas oublier vos bagages, make...

Retiens la vie

Charles Aznavour
Retiens la vie
Je pourrais donc inventer des histoires, écrire des romans, mais pour cela il faut une grande dose d'imagination que je ne possède pas. Raconter sa vie, partager ses souvenirs, livrer plus d'intimité, n'est pas chose facile non plus… Que révéler, qu'éviter de dire pour ne pas paraître prétentieux ou lasser le lecteur ? Il est vrai que je me suis déjà beaucoup confié. Peut-être n'aurais-je pas dû, peut-être aurais-je dû me...

Mon frère

Daniel Pennac
Mon frère
«Seize mois plus tard il me manquait encore quotidiennement. Mais il s'invitait souvent. Avec tact, je dois dire. Il s'installait discrètement en moi. Mon cœur n'accusait plus le coup. Les larmes ne venaient plus. Mon frère débarquait à brûle-pourpoint et mon chagrin avait cessé de le rejeter. L'émotion se faisait accueillante.  Je l'acceptais en l'état.  Je constatais sa présence parce qu'une bagnole me doublait à toute allure...

Vers la beauté

David Foenkinos
Vers la beauté
« Il s'approcha du portrait de Jeanne Hébuterne. Quel privilège d'être ainsi en tête-à-tête avec un chef-d'œuvre de la peinture. Bouleversé, il chuchota quelques mots. Il n'entendit pas Mathilde Mattel s'avancer. Elle resta d'ailleurs un instant à observer cet employé figé devant un cadre ; une contagion de l'immobilité. Elle finit par demander doucement : — Vous parlez au tableau ? — Non… pas du tout, balbutia-t-il en se...

A l'aube

Philippe Djian
À l'aube
«Joan s'accouda au bastingage du ferry. L'air était vivifiant. Et d'où aurait-il sorti tout cet argent, dite-elle. C'est n'importe quoi, c'est une blague. C'est ce que je crois aussi, fit Dora. Mais de l'argent, il en avait, ce n'était pas un problème. Gordon savait tirer les bonnes sonnettes. Il était brillant. Il y a tellement d'invraisemblables fortunes, dans ce pays. La plupart des riches ne savent même pas quoi faire de leur...

Le feu d'Orphée, conte poétique de Patryck Froissart, extrait

Patryck Froissart
Le feu d'Orphée
Romance de l'île de France La tortue nonchalante, aux dunes maternelles Posait ses œufs, confiante, et repartait vaquer. Le dronte mou flânait, dadais, sous les tonnelles Où pas un loup, jamais, ne l'y venait croquer. Avant qu'un bernardin vînt à nous romancer, Moi, marron malabar à la farouche allure, Elle, espiègle gauloise à l'ardente...

La More dans l'âme, roman de Patryck Froissart, extrait long

Patryck Froissart
La more dans l'âme
Sur ces entrefaites, il fut annoncé qu'aurait lieu sur la place du souk une séance gratuite de cinéma de plein air, organisée pour sa promotion par une marque d'huile. Considérant la connivence qui marquait de plus en plus leur coexistence, Jean Juba osa prier Tsaâzzoult de l'y accompagner. Malgré l'aménité croissante que lui témoignait la nymphe, il craignait encore la rebuffade. Ce ne fut pas le cas. Avec un grand sourire, elle...

& aussi