Chanson douce

Chanson douce

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.
>lire un extrait ci-dessous:

 

Les avis

Krys Aline a commenté Chanson douce :
Le 10 juin, 2018 - 10:03

Bon, je ne sais pas, mais moi, ce livre ne m'a pas tout à fait convaincue, pour tout dire il ne m'a pas fait délirer. Sûre c'est une bonne analyse de la "famille" d'aujourd'hui, il se lit bien et l'écriture est fluide. Pas de suspense pour moi puisqu'on est mis dans le bain dès le départ d'une manière très violente.... A partir de là on essaye de comprendre pourquoi on en est arrivé là... la nounou parfaite qui cache des fêlures extrêmes est décrite dans les détails et on la suit dans les tréfonds de son âme torturée.... du grand art, de la belle littérature, mais je suis un peu restée sur ma faim. Pourtant les descriptions sont quasi parfaites et les tournures de phrases sont joliment amenées, cependant Louise me gêne, m'oppresse, me stresse, m'angoisse bref elle me met mal à l'aise. C'est le but me direz-vous ? Sans doute… et, en cela le livre est donc une réussite, c'est mathématique ! Oui, mais… il y a un petit quelque chose que je n'arrive pas à définir qui tempère quelque peu mon enthousiasme…. Dommage!

A propos du membre
Olivia Phélip
Du même auteur (4)

& aussi