Christine Orban

Photo: 
non
Une métaphore pour me définir

Je préfère définir les autres.

Ma plus grande audace

Etre moi-même

Le don que j’aurais aimé posséder

Le don d’ubiquité…et de plus en plus…

La qualité que je préfère chez les autres

La gentillesse éclairée…

Le ou les mot(s) qui m’enchante(nt)

Épatant !

Le ou les mot(s) qui m’irrite(nt)

Tu sais ce qu’elle m’a dit de toi ?

Le livre que j’aurais aimé écrire

Madame Bovary

Les convives de mon dîner idéal

Il y a Freud, et si on est tous les deux, c’est encore mieux. Sinon amis proches chez moi.

Celui (ou celle) à qui j’aimerais dire merci, et pourquoi ?

À mes enfants toutes les secondes de ma vie. Parce qu’ils sont supers. Et au  passage leur papa…

Une autre vie que la mienne… ce serait…

Être romancière mais vivre à la campagne, loin de la ville, en Angleterre par exemple et venir à Londres que très rarement.

L’épitaphe que j’aimerais lire à mon sujet

« Les petites filles ne meurent jamais », le titre de mon premier roman.

Présentation: 

Christine Orban qui vient de publier Le pays de l'absence (Albin Michel) nous confie ses réponses.

-> Lire aussi notre interview : Rencontre avec Christine Orban
Auteur(s): 
0
 

En ce moment

Du 25 au 27 août 2016 : le meilleur de la rentrée littéraire à la librairie Alice Cap Ferret

Comme chaque année, la libraire Alice du Cap Ferret lance les festivités de la rentrée littéraire grâce à l'implication sans faille de Philippine C

Le "Manuscrit de Voynich" vieux de 600 ans va être reproduit dans son intégralité en Espagne

Il reste une énigme pour la science et un recueil indécryptable pour le commun des mortels.

Le TOP des articles

01
Destins et maisons d'écrivains

Chateaubriand, un homme d'exception

02
Inspirations croisées

Dinah Fried met la littérature dans l'assiette

03
Dans l'intimité d'un auteur

Marguerite Duras et l'écriture

Photo tirée du film d'Olivier Parker, adapté du livre "Le Portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde 04
Spécial concours Mon Best Seller

Le double, un sujet littéraire

Josef Hader incarne Stefan Zweig dans "Adieu l'Europe" de Maria Schrader 05
Incontournable

Les 10 raisons de l'éternel succès de Stefan Zweig

& aussi