Isabelle Garna

Photo: 
non
Une métaphore pour me définir

Je me creuse la tête mais je ne trouve pas.

Ma plus grande audace

Envoyer mon premier manuscrit aux Éditions de Minuit.

Le don que j’aurais aimé posséder

La bosse des maths.

La qualité que je préfère chez les autres

Leurs défauts.

Le ou les mot(s) qui m’enchante(nt)

À table !

Le ou les mot(s) qui m’irrite(nt)

« Vraisemblablement ».

Le livre que j’aurais aimé écrire

1984, de George Orwell.

Les convives de mon dîner idéal

Michel Onfray, Diogène, Stephen Hawking, Marie Ndiaye, David Servan-Schreiber pour le repas équilibré et « Ministère des Affaires Populaires » pour l’ambiance.

Celui (ou celle) à qui j’aimerais dire merci, et pourquoi ?

Michel Onfray. Mon antidépresseur.

Une autre vie que la mienne… ce serait…

Celle de mon chat.

L’épitaphe que j’aimerais lire à mon sujet

« Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ».

Auteur(s): 
5
 

En ce moment

Mort de l'historien académicien Max Gallo

L’historien et académicien Max Gallo  nous a quittés à l

Du 30 juin au 2 juillet : 20e festival international du roman noir à Frontignan

Pour célébrer son 20e anniversaire, le Festival international du roman noir / FIRN Frontignan créé par Michel Gueorguieff proposera 20 événements a

Les Espaces Culturels E. Leclerc reconduisent le Prix Landerneau des lecteurs

Présidé cette année par Christophe Ono-dit-Biot, aux côtés de Michel-Edouard Leclerc, le prix Landerneau des lecteurs fait le pari d’associer les c

Le TOP des articles

& aussi