J-M Coetzee

    Année de naissance : 1940 Nationalité : sud-africain 60

A propos de l'auteur

J. M. Coetzee est un romancier et professeur en littérature sud-africain d'expression anglaise, descendant de colons afrikaners.

 

Il est né, de son nom complet John Maxwell Coetzee, le 9 février 1940 au Cap en Afrique du Sud, dans une famille boer.

 

L'anglais est sa langue maternelle et il suit sa scolarité dans une école anglophone. Il étudie ensuite les mathématiques à l'université du Cap.

En 1960, il part pour l'Angleterre et poursuit à Londres des études de linguistique et d'informatique.

 

Après avoir travaillé comme programmeur pour IBM, puis pour International Computers, Coetzee nourrit des ambitions littéraires mais il est tiraillé entre ses besoins financiers et sa passion pour les lettres et l'écriture. L'attribution d'une bourse d'étude lui permet de reprendre des études d'anglais à l'université du Texas à Austin, où il soutient une thèse de doctorat en 1965 sur les romans de Samuel Beckett. Il se voit ensuite proposer un poste à l'université de Buffalo où il enseigne jusqu'en 1971. L'année suivante, il obtient une chaire de professeur en littérature au département d'anglais de l'université du Cap.

 

Son premier roman, Terres de crépuscule (Dusklands), y est publié en 1974.

 

Coetzee s'installe en Australie en 2002 pour enseigner à l'université d'Adélaïde. Il est maintenant professeur émérite à l'université de Chicago, aux États-Unis.

 

L'auteur a reçu de nombreux prix littéraires de premier ordre : il a été le premier écrivain avec l'auteur australien Peter Carey, à obtenir deux fois le prestigieux Prix Booker, en 1983 pour Michael K, sa vie, son temps (Life and Times of Michael K) et en 1999 pour Disgrâce (Disgrace).

 

Le prix Nobel de littérature, vient couronner en 2003 l'ensemble de son œuvre « qui, dans de multiples travestissements, expose la complicité déconcertante de l’aliénation. »

Read more on Wikipedia
Les livres de l'auteur (60)

& aussi