Suspense

Qui sera le ou la lauréat(e) du Goncourt 2017 ?

Comme chaque année l'annonce du lauréat du prix Goncourt est un événement littéraire majeur.  Qui va succéder à Leila Slimani, lauréate 2016 avec Chanson douce ( Gallimard)? Yannick Haenel, Tiens ferme ta couronne (Gallimard), Véronique Olmi, Bakhita (Albin Michel), Éric Vuillard, L'Ordre du jour (Actes Sud) ou Alice Zeniter, L'Art de perdre (Flammarion) ? Les paris sont ouverts et le suspense reste entier jusqu'à 13h, lundi 6 novembre.

Le salon Goncourt du restaurant Drouant

Ils sont donc 4 en lice pour le Goncourt 2017, 2 hommes et 2 femmes.  

Yannick Haenel, Tiens ferme ta couronne (Gallimard), Véronique Olmi, Bakhita (Albin Michel), Éric Vuillard, L'Ordre du jour (Actes Sud) et Alice Zeniter, L'Art de perdre (Flammarion).

Eric Vuillard est le seul dont le livre ne fait pas partie de la rentrée littéraire. Son livre a été rajouté en fin de sélection, signe qu'aucun lauréat ne semblait s'imposer. Le président de l'Académie Bernard Pivot n'a pas caché que les paris étaient largement ouverts et qu'aucun nom ne semblait tenir la corde.

Un évènement aux retentissements mondiaux

Car le Goncourt est la récompense la plus importante en Franc près le prix Nobel. On évalue que chaque Goncourt se vend à 400 000 exemplaires en moyenne. De plus il est en général traduit en une trentaine d'éditions étrangères. C'est dire si obtenir le Goncourt change la vie de l'auteur... et parfois aussi de son éditeur.

Les chances de chacun(es) des auteur(e)s finalistes

Véronique Olmi fait figure de favorite ; son livre qui raconte le destin extraordinaire d'une jeune esclave née au Darfour au XIXe siècle, Bakhita, convertie au christianisme puis sanctifiée, délivre un message de bienveillance et de paix dans un monde qui a besoin de croire qu'un "autre chemin est possible". En outre cela fait longtemps qu'un livre de la maison Albin Michel n'a pas obtenu la prestigieuse récompense (depuis Au revoir là-haut de Pierre Lemaître en 2013, qui arrivait après de nombreuses années sans). Mais le livre remporte déjà un fort succès populaire, trop peut-être ?

Yannick Haennel est l'auteur qui a écrit le livre le plus littéraire de la sélection, un récit qui s'inscrit dans la continuité de ses romans précédents. Il serait bien légitime à recevoir le prix et incarnerait un Goncourt dans la lignée de ceux qui illustrent le travail d'une oeuvre et pas seulement d'un livre. Son éditeur, Gallimard, est souvent représenté et a obtenu l'année dernière le prix pour Chanson douce de Leila Slimani. Décrocher la timbale deux années de suite? Cela s'est déjà vu, mais le jury essaie en général d'équilibrer ses choix.

Alice Zeniter fait un peu figure de petit prodige, benjamine de la sélection. Son livre aborde un sujet grave la guerre d'Algérie, vue par l'angle d'une famille aux origines harkis. Sans dogmatisme son livre apporte émotion et reconstitution, entre histoire et Histoire. L'Académie Goncourt ferait ici le choix d'un jeune talent au livre à fort message de mémoire. Un éditeur, Flammarion, qui fait partie du même groupe que Gallimard (Madrigal)

Eric Vuillard est donc l'outsider, celui qui est venu par la fenêtre et qui pourrait séduire ceux qui n'arrivent pas à se décider. Son "ordre du jour" n'est peut-être pas son meilleur livre, mais il s'agit d'un écrivain qui compte. Son thème revient sur la montée de l'Allemagne nazie avec ses marchandages et ses intérêts croisés avec la société industrielle allemande. Il se murmure que sa maison d'édition étant Actes Sud, le risque de collusion avec notre Ministre de la Culture existe... Mais plaire à son ministre est toujours tentant...

Le jury présidé par Bernard Pivot

Rappelons que le jury de l'Académie Goncourt présidé par Bernard Pivot est composé d'Eric-Emmanuel Schmitt, Didier Decoin (secrétaire général), Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Virginie Despentes, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline.

Fin du suspense lundi 6 novembre, vers 13 h...

>Suivez en direct sur Twitter l'annonce du/de la lauréat(e)  et les réactions

4
 

En ce moment

36e Foire de Brive : une affluence record

Placée sous la présidence de Laurent Gaudé, la 36e Foire du livre d

Olivier Guez, lauréat du Renaudot pour "La disparition de Josef Mengele"

Décidément l'Histoire dans le contexte de l'Allemagne nazie séduit les jury.

En attendant le nom du ou de la lauréat(e) du Goncourt 2017, voici le menu des académiciens

Le chef du restaurant Drouant Antoine Westermann a tweeté le menu qu'il a concocté pour le déjeuner des académiciens Gon

Le TOP des articles

& aussi