"La fille de Brooklyn"

Il est comment le dernier Guillaume Musso ?

Le treizième livre de Guillaume Musso, La fille de Brooklyn (XO) fait un tabac. Comme la plupart de ses livres précédents. Quelle est la recette du succès de l'écrivain favori des jeunes filles ? Focus sur une ascension fulgurante à l’échelle mondiale. 

Amour et suspense, les clés d'un récit qui tient le lecteur en haleine

Dans La fille de Brooklyn, le perssonnage principal imaginé par Guillaume Musso est Raphaël. Un jeune homme qui a tout pour être heureux : après une idylle de six mois avec Anna, il en est sûr, ils sont faits l’un pour l’autre. Ils ont même prévu de se marier dans trois semaines… Mais c’est compter sans ce lourd secret que porte Anna, et que Raphaël a toujours pressenti. Une photo suffit pour tout faire voler en éclats, et pour que sa fiancée se volatilise. Raphaël, aidé de son fidèle comparse et ancien flic Marc, va tout faire pour retrouver celle qu’il aime, malgré les embûches et les complications. Mais qui est vraiment Anna, cette jeune médecin, bien sous tous rapports, en apparence ? Et qui pourrait lui en vouloir au point de la faire disparaitre ? 

Un succès planétaire pour un auteur qui a su rester simple

On ne présente plus le phénomène Musso, dont la bibliographie s’inscrit dans le premier choix des Français, puisqu’il est depuis cinq ans le romancier le plus vendu en France. Avec un très honorable chiffre dépassant les 25 millions d’exemplaires à son actif depuis le début de sa carrière, ses livres ont été traduits dans plus de 40 langues. Guillaume Musso a cette faculté d’instaurer chaque année une relation entre l’histoire et son lecteur, tant grâce à ses personnages torturés que grâce au style simple et imagé qu’il emploie, mais aussi par les thèmes actuels et naturels qu’il traite : l’amour, l’amitié, la mort, l’argent… Un petit côté implicitement autobiographique vient compléter ce cocktail à succès : le lecteur se sent proche du héros, et donc de son auteur. On ne change pas une recette qui gagne : à chaque livre Guillaume Musso réitère ce pour quoi ses fans l'apprécie.

Le fille de Brooklyn :  un bon cru Musso avec un cépage un peu plus corsé

Guillaume Musso signe, pour la treizième fois un récit qui tient le lecteur en haleine. Avec La Fille de Brooklyn, on se sent emporté une nouvelle fois dans ce monde franco-américain que l’auteur affectionne tant et qu’il n’a jamais quitté depuis " Parce que je t’aime ". Un récit efficace ponctué par citations littéraires et références musicales et cinématographiques, bref un nouveau roman qui ne dénote pas des anciens, mais où toutefois le suspense y occupe une place plus importante, très bien mené du début à la fin. Enquête et histoire d'amour, le cocktail ne manque pas de charme. Le nouveau Musso ne décevra pas les amoureux de polars légers, romanesques et trépidants. De la littérature de gare? Oui, parfait à lire dans le train, ou dans les transports, lorsque le besoin de s'évader sans effort s'impose.

>«La fille de Brooklyn», de Guillaume Musso, éditions XO, 473 pages, 21,90€

En savoir plus

>Visionner une vidéo dans laquelle Guillaume Musso parle de son livre

3
 

En ce moment

4 livres dans la 2e sélection du Grand Prix du Roman de l'Académie française

La Commission du Grand Prix du Roman de l'Académie française a établi, le jeudi 12 octobre 2017, sa deuxième sélection, en vue de l'attribution du

9 romans dans la première sélection du Grand prix du roman de l'Académie Française

Après avoir délibéré, les Académiciens ont dévoilé leur première liste de 9 roman pour le Grand prix du roman qui sera d

Le TOP des articles

& aussi