«Etre ici est une splendeur»

Marie Darrieussecq sur les traces de Paula Modersohn-Becker

Avec « Etre ici est une splendeur » (P.O.L), Marie Darrieussecq signe une biographie de Paula Modersohn-Becker, peintre allemande, amie de Kafka, née à la fin du 19ème siècle et qui a posé les bases d'une expression moderniste. Marie Darrieussecq qui a participé à la rétrospective du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris est comme habitée par son sujet. Partagée entre son désir de peindre, sa vie d'artiste intense et ses obligations de femme mariée, Paula Modersohn-Becker pose aussi l'interrogation sur l'identité des femme De la même manière que David Foenkinos rend hommage à Charlotte Salomon dans son livre « Charlotte » (Gallimard), Marie Darrieussecq rend à cette peintre Allemande, la splendeur qu’elle mérite.

L’histoire de Paula Modersohn-Becker

« Paula Modersohn-Becker voulait peindre et c’est tout. Elle était amie avec Rilke. Elle n’aimait pas tellement être mariée. Elle aimait le riz au lait, la compote de pommes, marcher dans la lande, Gauguin, Cézanne, les bains de mer, être nue au soleil, lire plutôt que gagner sa vie, et Paris. Elle voulait peut-être un enfant - sur ce point ses journaux et ses lettres sont ambigus. Elle a existé en vrai, de 1876 à 1907. Paula Modersohn-Becker est une artiste allemande de la fin du XIXème siècle, peintre, célèbre en Allemagne et dans beaucoup d'autres pays au monde, mais à peu près inconnue en France bien qu'elle y ait séjourné à plusieurs reprises et fréquenté l'avant-garde artistique et littéraire de son époque. Née en 1876 et morte en 1907 des suites d'un accouchement, elle est considérée comme l'une des représentantes les plus précoces du mouvement expressionniste allemand. »

L'expression d'une artiste

Marie Darrieussecq est née en 1969, elle est auteure et psychanalyste. C’est son premier roman intitulé « Truismes » () qui la propulse sur la scène médiatique littéraire. Un best-seller qui sera traduit dans une quarantaine de langues. Tout au long de sa carrière littéraire, Marie Darrieussecq aura reçu de nombreuses distinctions, notamment le Prix Médicis en 2013 pour son livre « Il faut beaucoup aimer les hommes » (éditions P.O.L). Après avoir été accusée de plagiat lors de la parution de son livre « Tom est mort » (éditions P.O.L), elle répond aux critiques par l’écriture de son premier et seul essai à ce jour « Rapport de police » (éditions P.O.L). « Etre ici est une splendeur » est le premier récit biographique dont elle fait l’expérience.

Un livre sur la création

Avec « Etre ici est une splendeur », Marie Darrieussecq raconte le rapide destin que fut celui de Paula Modersohn-Becker. Peintre Allemande, devant s’affirmer en tant que femme dans le monde artistique. Parce que à l’époque, et comme dans de nombreux domaines, être une femme limitait grandement les moyens d’expressions dont l’écriture ou la peinture. Paula Modersohn-Becker écrivit alors « Je sens en moi une trame douce, vibrante, un battement d’ailes tremblant au repos, retenant son souffle. Quand je serai vraiment capable de peindre, je peindrai ça », elle aspirait alors à devenir peintre. Cette femme voulait peindre la vérité. Le récit de Marie Darrieussecq s’inspire des lettres et des écrits de la jeune femme. L’auteur s’interroge ici sur le geste artistique de cette peintre, sur la façon qu’elle avait de rendre la peinture vivante et de peindre la pureté des choses. Dans son livre, l’auteur ajoute un soupçon de féminin, à la façon de Paula Modersohn-Becker qui aimait peindre des visages de jeunes filles ou des corps de femmes.

L’exposition Paula Modersohn-Becker

Du 8 avril au 21 août 2016, le Musée d’art moderne de la ville de Paris accueille une exposition en hommage à Paula Modersohn-Becker. Elle y présente la première monographie de l’artiste, figure majeure de l’art moderne. Une façon de retracer l’histoire de cette artiste, l’histoire de cette femme, à travers son oeuvre. Une application gratuite à télécharger permet aussi de visiter l’exposition en écoutant une visite guidée de Marie Darrieussecq. Une expérience unique qui lie deux artistes d’une façon remarquable.

> « Etre ici est une splendeur », Marie Darrieussecq, éditions P.O.L
>Pour plus d’informations sur l’exposition, cliquez ici.

>A savoir : une application gratuite est mise à la disposition des visiteurs de l'exposition du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, avec des textes écrits et lus par Marie Darrieussecq. Une magnifique manière de regarder les oeuvres tout en s'imprégnant des mots inspirés de l'écrivaine qui devient comme le double en mioir de la peintre.

En savoir plus

>> Découvrez un extrait de "Etre ici est une splendeur" de Marie Darrieussecq :

 

 

 

4
 

En ce moment

La littérature jeunesse en fête à Montreuil du 29 novembre au 3 décembre 2017

Le célèbre et incontournable Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil qui se déroule du 29 novem

Venez rencontrer Richard Russo, lauréat du Grand Prix de Littérature Américaine 2017

Lauréat du Grand Prix de Littérature Américaine 2017 pour

36e Foire de Brive : une affluence record

Placée sous la présidence de Laurent Gaudé, la 36e Foire du livre d

Le TOP des articles

& aussi