Tendance

«Bibliothérapie»: les livres sur ordonnance

Une page de Proust matin, midi et soir… Voici l’ordonnance qu’un médecin adepte de « bibliothérapie » pourrait indiquer à son patient. Très en vogue Outre-Manche, cette nouvelle pratique consiste à prescrire des livres dans le but de soigner des troubles psychiques bénins. La France commence à se laisser séduire. Régine Detambel vient d'en faire un livre.Viabooks ne peut qu’encourager ce mouvement…

« L’étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n’ayant jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé. ». Montesquieu exprimait son amour de la lecture et ses vertus consolantes dans ses Pensées diverses. Avez-vous déjà entendu parler de la « bibliothérapie » ? Cette pratique encore peu connue en France consiste à prescrire des livres (des ouvrages classiques, de psychologie ou encore de développement personnel) dans l’optique de soigner des affections légères de l’esprit. Les troubles psychiques bénins tels que l’anxiété ou le stress pourraient être atténués par la lecture.

La « bibliothérapie », une pratique anglo-saxonne

Dans les pays anglo-saxons, la bibliothérapie est actuellement très en vogue et fait l’objet de nombreux articles, thèses et initiatives citoyennes. En février 2009, une liste de 30 ouvrages bibliothérapeutiques a même été établie par le Conseil des bibliothèques d’Irlande, le HSE et le Collège irlandais des médecins généralistes. Faut-il qualifier labibliothérapie de pratique médicale, de paramédicale ? Quoi qu’il en soit, nul n’objectera qu’il s’agit d’un traitement doux et peu risqué (quoique parfois addictif…).

Comment se déroulent les séances ?

Les séances de bibliothérapie peuvent se dérouler de la même façon qu’une séance de psychothérapie ; le client (ou devrait-on dire “patient” ?) parle de lui, de sa vie et de ses problèmes, le bibliothérapeute lui prescrit des ouvrages. Ces séances peuvent être assez onéreuses (130$ l’heure...), toutefois il existe une multitude d’autres possibilités gratuites !

Un choix de livres en fonction de l’humeur à traiter

Certaines initiatives se révèlent particulièrement inventives. Le 22 février dernier par exemple a été lancé le site anglophone LitTherapy, qui propose une approche très ludique de la bibliothérapie. Il présente en effet une liste d’ouvrages de la même manière qu’une liste de médicaments, en précisant les troubles nécessitant telle ou telle lecture ; par exemple, Gatsby le Magnifique est conseillé aux personnes s’obstinant à vouloir changer le passé. Cette prometteuse plateforme, créée par Lucy, une étudiante de 20 ans, n’en est pourtant encore qu’à ses débuts… Et il est possible de l’aider à se développer en allant sur ce site !

La lecture comme outil d’intégration sociale 

Il existe également des approches plus sociales de la bibliothérapie. Il ne s’agit pas seulement de développement personnel ou de guérison individuelle, mais aussi d’épanouissement collectifThe Reading Agency en Angleterre par exemple est un organisme caritatif créé en 2002 qui s’est donné pour objectif d’offrir une égalité des chances en donnant à des publics très variés le goût de la lecture ; pour les fondateurs de cette association, la lecture permet en effet de faciliter à la fois le bien-être de la personne et son intégration sociale. En plus des événements, concours et activités organisés tout au long de l’année pour promouvoir la lecture, le site évoque les compétences valorisantes pouvant être acquises par les jeunes au sein de l’association et susceptibles de faciliter leur entrée dans la vie professionnelle.

Régine Detambel,la prêtresse française de la bibliothérapie

Dans son livre, Les livres prennent soin de nous, Pour une bibliothérapie créative (Actes Sud), Régine Detambel esplique comment les livres peuvent devenir salvateurs. Voici comment l'auteure elle-mêmes décrit ce processus : "Par le rythme et la musicalité de leurs phrases, l’ordre de leur syntaxe, le toucher sensuel de leur papier, les livres nous soignent et nous apaisent. Au fil de l’enveloppant mouvement de l’écriture et de la lecture se dispense en effet un sens toujours renouvelé capable de nous arracher à nous-mêmes et à nos souffrances.

Dans la détresse physique ou psychique, dans le handicap ou la grande vieillesse, le livre permet d’élaborer ou de restaurer un espace “à soi”. Face à la double menace de la passivité et de la perte d’autonomie, la lecture a le pouvoir de favoriser la reconquête d’une position de sujet, ce qui est précisément l’objectif de toute bibliothérapie digne de ce nom." Elle-même organise des ateliers créatifs.

Chacun trouve son livre-doudou consolant…

Toutefois, il n’est pas obligatoire d’avoir recours à une organisation pour s’initier à la bibliothérapie ; l’automédication est tout à fait envisageable ! Je suis sûre que vous avez vous-même déjà expérimenté des lectures “guérissantes”.  S’agissait-il d’ouvrages qui vous ont fait sortir de vous-mêmes pour vous ouvrir sur le monde ? « On aime toujours un peu à sortir de soi, à voyager, quand on lit. » disait Marcel Proust dans Sur la lecture. Ou bien s’agissait-il au contraire de livres qui, loin de vous éloigner de vos problèmes, vous ont fait vous plonger au plus profond de vous-mêmes ? « La vraie lecture commence quand on ne lit plus seulement pour se distraire et se fuir, mais pour se trouver.» considérait Jean Guéhenno dans ses Carnets du vieil écrivain

Mon ordonnance perso

Pour ma part, voici l’ordonnance que je pourrais vous conseiller…
-Pour réparer un coeur brisé : Métamorphoses de l’amour de Nicolas Grimaldi
-Pour dissiper la grisaille : Le Roman comique de Paul Scarron
-Pour se réoxygéner : Du Saraha aux Cévennes, Itinéraire d’un homme au service de la Terre-Mère de Pierre Rabhi
-Pour guérir de la fièvre consumériste : Les Choses de Georges Perec
-Pour assainir son rapport à la technologie : Déconnectez-vous ! de Rémy Oudghiri

N’hésitez pas à partager à votre tour sur Viabooks les lectures qui vous ont été bénéfiques! 

En savoir plus

>A lire : Régine Detambel, Les livres prennent soin de nous, Actes Sud. Pour lire un extrait du livre cliquer sur ce lien.
>Régine Detambel propose des ateliers de bibliothérapie sur son site

>Une bonne manière de s'initier à la bibliothérapie : aller sur le site Littherapy

4.666665
 

En ce moment

Soirée découverte : la nouvelle génération d'écrivains des Pays-Bas et de la Flandres

Le jour de la fête des amoureux, le 14 février 2019 de 19h à 22h à l'atelier Néerlandais, réservez vos places ! 

Top départ : La Nuit des Idées se lance le 31 janvier 2019 autour du thème "Face au présent"

Le Quai d'Orsay donnera le coup d'envoi le 31 janvier 2019 de la 4e édition de la nuit des idées, dont le thème cette année est "Face au prése

Le TOP des articles

& aussi