Gilles Leroy

Noter 
 
4
0 avis
Recommander : 
 

Questionnaire de Proust

Gilles Leroy

par Philippine Cruse, le 12 avril 2010

Gilles Leroy
 

Gilles Leroy vient de publier en Mars, "Zola Jackson" aux éditions du Mercure de France . Il a reçu le prestigieux prix Goncourt en 2007 pour son ouvrage "Alabama Song".

Normal 0 0 1 221 1265 10 2 1553 11.1282 0 21 0 0

1-Une métaphore pour me définir :

La Terre est bleue comme une orange.

 

2-Ma plus grande audace :

Ecrire.

 

3-Le don que j’aurais aimé posséder :

Plus que le don – car je n’y étais pas si mauvais –, le goût des mathématiques.

 

4-La qualité que je préfère chez les autres :

La retenue.

 

5-Le ou les mot(s) qui m’enchante(nt) :

Précisément,  les mots « réenchanté », « réenchantement ». Il y a les post-modernes ; je me range plutôt parmi les réenchantés.

 

6-Le ou les mot(s) qui m’irrite(nt) :

Aucun ne me gêne. Je pense avec Victor Hugo qu’aucun mot n’est à proscrire, même le plus banal, même le plus vulgaire en apparence. Tous les mots de la langue peuvent entrer en littérature.

 

7-Le livre que j’aurais aimé écrire :

A rebours, de J-K Huysmans.

 

8- Les convives de mon dîner idéal :

Je n’aime que les tête-à-tête.  A partir de trois, je peux devenir absent. Trois, c’est déjà la mondanité. Les amis avec qui je préfère dîner tête à tête : Anne Wiazemsky, Christian Biecher, Sapho, Laurent Goldring, Isabelle Gallimard, Jean-Marie Laclavetine et quelques autres.

 

9-Celui (ou celle) à qui j’aimerais dire merci, et pourquoi :

Jeanne Allamigeon, qui était ma prof de Lettres en hypokhâgne et en khâgne, à Lakanal. On met longtemps à réaliser combien nos maîtres nous ont ouvert l’esprit. Et l’horizon, du même coup.

 

10-Une autre vie que la mienne… ce serait :

Impensable.

 

11-L’épitaphe que j’aimerais lire à mon sujet :

« Les gens n’ont pas l’air d’oublier beaucoup plus longtemps qu’ils ne se souviennent. » William Faulkner.

 

Noter : 
 
|
Recommander :