Quand Philippe Rahmy évoquait Shanghai, le monde et son enfance

Philippe Rahmy vient de nous quitter. Sachant que le temps lui était compté, à cause de sa maladie (maladie des os de verres), il a plongé "en écriture", comme dans un océan sans limite, ne s'en donnant aucune. Lorsque l'Association des écrivains de Shanghai l'avait invité en résidence, à l'automne 2011, Philippe Rahmy avait saisi cette chance, synonyme de péril. Ainsi était né son livre Béton armé ( La Table Ronde).

Un corps à corps avec la mégalopole chinoise

Fragilisé par la maladie, il s'est lancé avec confiance dans l'inconnu. Son corps-à-corps intense avec la mégapole chinoise, « couteau en équilibre sur sa pointe », « ville de folle espérance et d'immense résignation » a donné naissance à un texte de rires et de larmes, souvent critique, toujours tendre, mêlant souvenirs d'enfance, rêves et fantasmes à la réalité. Bien plus qu'un récit de voyage, Béton armé ( Ed La Table ronde) est un flot d'images et de pensées que seule l'écriture a le pouvoir de contenir et de restituer. Un texte à relire aujourd'hui, dans lequel l'écrivain et poète qui vivait à Lausanne avait livré toute sa "chair". Dans cette vidéo, Philippe Rahmy se découvre avec intimité. Des mots qui semblent désormais gravés pour l'éternité. 

En ce moment

Olivia Dufour, lauréate du prix Olivier Debouzy pour "Justice, une faillite française"

C'est Bernard Cazeneuve, ancien Ministre, qui a remis avec le Club des juristes le 8e prix August Debouzy à 

"Cette nuit" de Joachim Schnerf reçoit le prix Orange du livre 2018

Erik Orsenna a annoncé jeudi 7 juin 2018 le lauréat 2018 du prix Orange du livre.

Mort de Tom Wolfe, l'auteur du "Bûcher des Vanités"

Il avait l'oeil aussi aiguisé qu'un oiseau de proie et sous ses airs de dandys de la Côte Est, savait observer et décrire avec une cruell

Le TOP des articles

& aussi