"Au revoir là-haut", une adaptation au cinéma digne du roman de Pierre Lemaître

Au revoir là-haut  fut un coup d'essai magistral de Pierre Lemaître qui auteur bien connu du monde des polars a reçu le prix Goncourt pour son pemier roman génraliste. Adapaté au cinéma par Albert Dupontel avec lui-même, Laurent Lafitte et Nahuel Perez Biscayart. Un film qui rend bien l'atmopshèe de cette post-guerre avec ses absurdités et ses amanésies, que nous recommandons. Les amateurs du livre s'amuseront de sa mise en images, ceux qui ne l'ont pas encore lu auront peut-être envie de le lire...

Un récit sur le cynisme de l 'après Première Guerre Mondiale

Novembre 1918. A quelques jours de l'Armistice, Edouard Péricourt sauve Albert Maillard d'une mort certaine. Rien en commun entre ces deux hommes si ce n'est la guerre et le lieutenant Pradelle qui, en donnant l'ordre d'un assaut absurde, brise leurs vies en même temps qu'il lie leurs destins.Sur les ruines du carnage de la Première Guerre mondiale, chacun va tâcher de survivre : Pradelle s'apprête à faire fortune sur le dos des morts tandis qu'Albert et Edouard, condamnés à vivre, vont tenter de monter une arnaque monumentale.

En ce moment

Olivia Dufour, lauréate du prix Olivier Debouzy pour "Justice, une faillite française"

C'est Bernard Cazeneuve, ancien Ministre, qui a remis avec le Club des juristes le 8e prix August Debouzy à 

"Cette nuit" de Joachim Schnerf reçoit le prix Orange du livre 2018

Erik Orsenna a annoncé jeudi 7 juin 2018 le lauréat 2018 du prix Orange du livre.

Mort de Tom Wolfe, l'auteur du "Bûcher des Vanités"

Il avait l'oeil aussi aiguisé qu'un oiseau de proie et sous ses airs de dandys de la Côte Est, savait observer et décrire avec une cruell

Le TOP des articles

& aussi