Bernard Chapuis

Photo: 
non
Une métaphore pour me définir
Le roseau dépensant.
Ma plus grande audace
Courage, fuyons.
Le don que j’aurais aimé posséder
Voler en appartement et en plein air.
La qualité que je préfère chez les autres
Etre les autres.
Le ou les mot(s) qui m’enchante(nt)
Yoko, Mikiko, Tomoko, Lolo, Margot, Manou, Miranda, Barbara, bellina, darling.
Le ou les mot(s) qui m’irrite(nt)
Le move, le look, le trend, le retroplaning, la shortlist, le top ten, le casting, le pitch, le dress code, la date et le devoir de mémoire.
Le livre que j’aurais aimé écrire
L'île au trésor.
Les convives de mon dîner idéal
Les convives de mon dîner idéal: Mme. de Montespan, Mme. Du Barry, Mme. de Merteuil, la Verdurin, Loulou de Vilmorin, Adélaïde Tonnerre, Eric Châteauneuf, les Kangourous, Robert Surcouf, le bailly de Suffren, Long John Silver et M. Yu..
Celui (ou celle) à qui j’aimerais dire merci, et pourquoi
l'amiral François Brachet, parce que le vieil homme et l'enfant.
Une autre vie que la mienne… ce serait
toujours la vie de château.
L’épitaphe que j’aimerais lire à mon sujet
"Passant, verse du vin sur cette tombe et bois à ma santé".
Présentation: 

Bernard Chapuis est édité par les éditions Stock. Son dernier livre, Le Rêve entouré d'eau a reçu le prix des Deux Magots.

Auteur(s): 
0
 

En ce moment

Mort de l'historien académicien Max Gallo

L’historien et académicien Max Gallo  nous a quittés à l

Du 30 juin au 2 juillet : 20e festival international du roman noir à Frontignan

Pour célébrer son 20e anniversaire, le Festival international du roman noir / FIRN Frontignan créé par Michel Gueorguieff proposera 20 événements a

Les Espaces Culturels E. Leclerc reconduisent le Prix Landerneau des lecteurs

Présidé cette année par Christophe Ono-dit-Biot, aux côtés de Michel-Edouard Leclerc, le prix Landerneau des lecteurs fait le pari d’associer les c

Le TOP des articles

& aussi