Walden. Ou la vie dans les bois

Résumé

Le 4 juillet 1845, Thoreau passe sa première nuit dans la cabane qu’il a lui-même bâtie dans une forêt près de Walden Pond, l’étang de Walden, propriété de son ami Emerson. Dans cette retraite au coeur de la nature, il passera deux ans, deux mois et deux jours. Au contact des éléments naturels, Thoreau dit retrouver la liberté dont l’ornière sociale l’avait privé. Inspiration majeure pour les mouvements écologistes, ce récit est considéré comme l’un des dix textes qui ont façonné la culture nord-américaine. De la Beat Generation à Into the Wild, en passant par Le Cercle des poètes disparus et jusqu’au texte de Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie, ce récit initiatique est un écrit culte qui continue à nourrir de nombreuses contre-cultures. Dans sa préface, Michel Onfray met en lumière les formidables leçons de ce livre qui, plutôt qu’une exploration conceptuelle, se veut réflexion sur les conditions de possibilité d’une vie philosophique, un appel à « refuser la vie mesquine ».

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Henry David Thoreau
Henry David Thoreau, né David Henry Thoreau le 12 juillet 1817 à Concord (Massachusetts) où il est mort le 6 mai 1862, est un...
Du même auteur (153)

& aussi