Main basse sur le sixième continent

  • Année de publication : 2013
  • Chez :
  • Genres :
    Fiction
  • Nombre de page : 188 pages
  • Prix éditeur : 2,99
  • ISBN : B00GPC8BJO
  • Source : Amazon

Résumé

Paul, un SDF surnommé Diogène, voit sa vie basculer lorsqu’il reçoit un héritage inattendu. Devenu riche, il part pour le Sixième Continent où affluent des aventuriers de tous bords car ses fonds marins rengorgent d’or et de pierres précieuses…
Dans cette partie de l'océan où se sont également accumulés les déchets de la société industrielle, Paul va découvrir que les rêves et les écrits des hommes ont pris forme, donnant naissance à des êtres fabuleux issus de leurs héros et légendes. Ce sont les Célébrités Posthumes dans leurs aspects Imagées, Bondissantes et Ballonnées.
Dans cette atmosphère irréelle, un homme meurt alors qu’il traversait le territoire de Nostradamus, coincé entre ceux de James Bond et de Li Po, le Poète Chinois.
Une enquête policière est donc lancée pour faire toute la lumière sur cet étrange décès...

Comme un clin d’oeil pour son sixième roman, Nicolas Antoniucci nous fait découvrir un sixième continent fantastique et déjanté, où intrigues, mythes et réalité se rejoignent dans une  ambiance digne de ses précédents ouvrages !

Extraits & Citations (2)

Le soleil est jaune, très chaud et placé haut dans le ciel. La peau blanche de Lola vire soudainement au rouge, sous la puissance de ses traits. Plus loin, après quelques heures de navigation, nous croisons un être bizarre qui vole non loin de nous ; il est d’aspect, mi-mouette mi-chien. Sa gueule ressemble à celle d’un chien jaune ; elle est poilue mais presque aussi longue qu’un bec d’oiseau. Son corps est couvert de plumes sur son dos et de poils sur son ventre. C’est un être mutant ; il a pris la forme vivante d’une sculpture antique dont le rôle était...
Nous nous éloignons des invités et nous nous rapprochons du hublot panoramique qui permet, à cette hauteur vertigineuse de 324 mètres, comme la tour Eiffel de Paris, d’observer la vaste étendue du 6ème continent et quelques carrés des Célébrités Posthumes dont celles de Papa Legba et du Minotaure, qui s’étalent à nos pieds. Nous souhaiterions apercevoir le Minotaure car il se montre rarement. Il préfère rester caché dans son labyrinthe de brume. C’est son habitude mais parfois on peut l’entendre hurler, meugler, et c’est terrifiant car il a un souffle...

Les avis sur ce livre (0)

& aussi