Les résistances juives en France pendant l'occupation

  • Année de publication : 2010
  • Genres :
    Essai
  • Nombre de page : 270 pages
  • Prix éditeur : 29,40
  • ISBN : 2226181865
  • Source : Amazon

Résumé

Né en 1910 dans une famille juive de Strasbourg, Georges Loinger grandit dans une Alsace qui est allemande jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Après des études d'ingénieur, il se rend à Paris pour devenir professeur d'éducation physique et sportive. C'est le docteur Joseph Weill qui l'a convaincu de la nécessité d'aguerrir la jeunesse juive afin de la préparer à la lutte pour la survie du peuple juif déjà persécuté outre-Rhin par les nazis. Parallèlement, son épouse, Flore, prend en 1937 la responsabilité d'un home d'orphelins juifs réfugiés d'Allemagne, au château de la Guette, où la baronne de Rothschild les accueille. Mobilisé en 1939, Georges Loinger rejoint le 172e régiment d'infanterie de Strasbourg. Prisonnier de guerre, il est interné en Bavière au Stalag 7A d'où il s'évade en 1941 pour rejoindre sa femme en France occupée: c'est ainsi qu'il traverse l'Allemagne nazie en échappant à de nombreux contrôles. Il rejoint alors la Résistance nationale ; envoyé par le réseau Bourgogne à Megève, à l'école de formation des chefs des Compagnons de France, il obtient des papiers officiels qui lui permettent de se déplacer à travers la France. Historienne, spécialiste de la Résistance juive, notamment du sauvetage des enfants, Sabine Zeitoun a dirigé le Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation à Lyon, de 1990 à 2001.

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Collectif
Le terme collectif définit les actions et les choses auxquelles il est appliqué, comme étant réalisé par, ou destiné à un groupe de...
Du même auteur (1429)

& aussi