Les guerres de mémoires : La France et son histoire, enjeux politiques, controverses historiques, stratégies médiatiques

  • Année de publication : 2010
  • Genres :
    Essai
    Littérature Française
  • Nombre de page : 335 pages
  • Prix éditeur : 12,00
  • ISBN : 2707160113
  • Source : Amazon

Résumé

Depuis le milieu des années 1990, la notion de guerres de mémoires s'affirme dans le débat public. Les termes de " repentance " et de " lois mémorielles " sont entrés dans le discours politique et la " mémoire " devient un enjeu du présent. Les médias, les historiens et les responsables politiques s'engagent, certains évoquant même un risque de débordement mémoriel, en particulier à propos de l'histoire coloniale. De nouveaux enjeux émergent autour des héritages de Mai 68 ou de Vichy ; le souvenir de la Grande Guerre, celui de la Shoah questionnent toujours le présent sur la manière d'appréhender et de commémorer le passé. Ces différents protagonistes ont largement mobilisé les médias, anciens et nouveaux, saturant parfois l'espace public. Pourtant, en France, le XIXe puis le XXe siècle ont été, génération après génération, une longue suite de conflits mémoriels qui ont permis à ce pays de faire entrer le passé dans le présent. C'est ce que montre, sur l'ensemble du XXe siècle, cet ouvrage réunissant historiens, politologues, anthropologues ou sociologues, en offrant un regard panoramique sur le rôle majeur joué dans ces controverses par les différents acteurs de la mémoire.

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Collectif
Le terme collectif définit les actions et les choses auxquelles il est appliqué, comme étant réalisé par, ou destiné à un groupe de...
Du même auteur (1497)

& aussi