Le Ventre de Paris

  • Année de publication : 1975
  • Genres :
    Littérature Française
    Fiction
  • Nombre de page : 502 pages
  • Prix éditeur : 4,50
  • ISBN : 2253005622
  • Source : Amazon

Résumé

Florent est un naufragé de la vie, rêveur impénitent, insouciant, arrêté par erreur au lendemain du 2 décembre et conduit au bagne de Cayenne. Il parvient à s'évader, gagne Paris et retrouve son demi-frère, Quenu, charcutier aux Halles nouvellement construites, formidable ventre de Paris. Sur les conseils de Quenu et de sa belle-soeur, la sublime odalisque Lisa, il prend en charge un poste d'inspecteur au pavillon de la marée. Plongé dans l'abondance des victuailles, il est repris par un idéal de justice et de partage. Un idéal qui pourrait cependant le renvoyer une nouvelle fois à Cayenne... Troisième volume des Rougon-Macquart, Le Ventre de Paris, publié en 1873, jette un regard sans concession sur le Second Empire, partagé entre les fripouilles et les profiteurs, l'injustice pour les uns, la misère pour les autres. Remarquable fiction romanesque, c'est aussi un tableau de la capitale, où Zola, tel un impressionniste, à coups de petites touches, se fait le peintre de la modernité. On y trouve une histoire de Paris, du Second Empire, des notes relatives au fonctionnement de la police et surtout le décor somptueux des Halles, depuis son architecture en fer et en verre jusqu'à ces évocations superbes d'étalages de fruits et légumes, de viandes et poissons en toutes saisons. Autant d'évocations qui sont de véritables natures mortes, et qui n'en laissent pas moins flotter, au fil des pages, quelques parfums délicieux. --Céline Darner

Extraits & Citations (1)

 "      Mais son attention fut détournée par le glapissement du crieur, qui mettait un magnifique turbot aux enchères.       "Il y a un marchand à trente francs!...à trente francs!...à trente francs! "         Il répétait ce chiffre sur tous les tons, montant une gamme étrange, pleine de soubresauts. Il était bossu, la face de travers, les cheveux ébouriffés, avec un grand tablier bleu à bavette. Et le bras tendu, violemment, jetant des flammes:        " Trente-un! Trente-deux! Trente-trois! trente-trois cinquante!... trente trois cinquante!..."          Il reprit haleine, tournant la manne, l'avançant sur la table de pierre, tandis que des poissonières se penchaient, touchaient le turbot, légèrement, du bout du doigt. Puis, il repartit, avec une furie nouvelle, jetant un chiffre de la main à chaque enchérisseur, surprenant les moindres signes, les doigts levés, les haussements de sourcils, les avancements de lèvres, les clignements d'yeux; et cela avec une telle rapidité, un tel bredouillement, que Florent, qui ne pouvait le suivre, resta déconcerté quand le bossu, d'une voix plus chantante, psalmodia d'un ton de chantre qui achève un verset:        " Quarante-deux! quarante-deux!...à quarante-deux francs le turbot!"

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Emile Zola
Fils d’un Italien naturalisé et d’une mère française, Emile Zola naît à Paris en 1840. Il fait ses études à Aix-en-Provence, puis les...
Du même auteur (3035)
Les fans de l'auteur (9)

& aussi