La Fille du Train

  • Année de publication : 2016
  • Chez :
  • Genres :
    Policier &suspense
    Fiction
  • Nombre de page : pages
  • Prix éditeur : 7,80
  • ISBN : 2266254480
  • Source : Amazon

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (1)

Les avis

Le 8 juin, 2018 - 18:23

le film est sorti, avant que je ne me décide enfin à acheter ce thriller psychologique qui a fait un « tabac » dans l'hexagone et partout ailleurs… Donc par réflexe, je me méfie…. Ça sent le roman de gare, le succès surfait… j'hésite longuement, n'ayant pas de retour super positif sur le film, puis enfin, je me lance !

Alors, ça commence plutôt mal, je suis un peu décontenancée. L'héroïne est complètement alcoolique et tourne en boucle sur ses obsessions : la rupture avec son mari, qu'elle n'arrive pas gérer et l'histoire qu'elle se « raconte » à propos d'un « couple » entraperçu depuis la fenêtre de son train qui l'emmène (et la ramène) quotidiennement depuis sa banlieue vers le centre de Londres.

Au finish, le récit est tellement bien mené qu'on se laisse prendre au jeu de cette fable inventée : Jason et Jess, c'est le nom qu'elle leur a donné, qui forment un couple parfait et heureux, font partie intégrante de sa vie, au point d'être devenus des « amis » presque intimes. Car elle sait tout d'eux (enfin c'est dont elle se persuade), leur vie, leur histoire, les qualités et leurs défauts …. Un délire comme un autre.

Cette héroïne-là, n'est pas la seule de ce roman ; en fait, elles forment un trinôme : Rachel, la fille du train, Megan-Jess, la femme parfaite que Rachel aperçoit tous les jours depuis la fenêtre de son train, qui ne tarde pas à être portée disparue et puis Anna, la nouvelle amie de son ex.

Et puis il y a Jason-Scott, le « mari-modèle », il y a Tom l'ex complaisant, il y Kamal le psy ambigu….

Et, finalement la vérité qu'elle découvrira à force d'opiniâtreté sera toute différente de celle qu'elle a imaginée au départ.
Le succès commercial rencontré est largement mérité ; l'écriture est simple, concise et fluide. On suit les tribulations de Rachel avec intérêt et le suspense reste entier jusqu'à la fin. Enfin presque jusqu'à la fin : on finit par se douter de la chute quand même avant, mais qu'importe ! Et même si la toute dernière fin semble un peu « too much », l'ultime détail étant peu crédible à mon sens, ça n'est pas si grave ! Bravo Miss Paula pour ce premier roman très réussi.

La rédaction en parle

"La fille du train": pourquoi Paula Hawkins est-elle si addictive ?

Considérée comme la nouvelle Patricia Highsmith, Paula Hawkins est devenue en un an une des auteures les plus célèbres au monde.

& aussi