La Commune : Histoire et souvenirs

  • Année de publication : 2005
  • Genres :
    Fiction
  • Nombre de page : 377 pages
  • Prix éditeur : 11,40
  • ISBN : 270714620X
  • Source : Amazon

Résumé

En 1898, Louise Michel achève la rédaction de ses souvenirs sur la Commune : " Ecrire ce livre, annonce-t-elle au lecteur, c'est revivre les jours terribles où la liberté nous frôlant de son aile s'envola de l'abattoir ; c'est rouvrir la fosse sanglante où, sous le dôme tragique de l'incendie, s'endormit la Commune, belle pour ses noces avec la mort, les noces rouges du martyre. [...] Dans cette grandeur terrible, pour son courage à l'heure suprême lui seront pardonnés les scrupules, les hésitations de son honnêteté profonde. " Quelque vingt-cinq années après les événements, cette figure de la Commune de Paris n'a pas perdu sa fougue. Dans ce récit passionné, elle raconte, jour après jour, les épisodes de ce drame qui lui valurent d'être emprisonnée puis déportée pendant près de dix ans en Nouvelle-Calédonie. La richesse et la précision de ses informations font de ce texte un document exceptionnel sur la Commune et ses acteurs. De plus, ses qualités stylistiques et la force de son écriture élèvent ce témoignage émouvant au rang des grands classiques de notre littérature politique.

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Louise Michel
Louise Michel, née le 29 mai 1830 à Vroncourt-la-Côte (Haute-Marne) et morte le 9 janvier 1905 à Marseille, alias « Enjolras », est une militante anarchiste et l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Première à arborer le drapeau noir, elle popularise celui-ci au sein du mouvement anarchiste.

& aussi

d'articles

"De nos frères blessés", le récit fulgurant de Joseph Andras

Les bonnes raisons de lire "Le grand marin" de Catherine Poulain

Livres et films : les liaisons heureuses

Dany Laferrière, l'écriture sans frontières

Il est comment le dernier Guillaume Musso ?