L'Archipel du Chien

  • Année de publication : 2018
  • Chez :
  • Genres :
    Théâtre
    Poésie
  • Nombre de page : 288 pages
  • Prix éditeur : 19,50
  • ISBN : 2234085950
  • Source : Amazon

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (1)

Les avis

Le 10 juillet, 2018 - 15:44
L’archipel du chien est composé d’îlots qui se sont formés suite aux éruptions du volcan Le Brau. Cet archipel, en raison de sa configuration géographique, est très difficile d’accès. Sur l’îlot principal vit une communauté de pêcheurs et leurs familles. On y trouve aussi tout ce qui symbolise une petite ville : la mairie, l’école et l’église. Un matin, trois corps de jeunes migrants africains sont retrouvés sur l’une des plages par La Vieille qui y promenait son chien. Deux villageois qui se trouvaient non loin de là sont attirés par les aboiements de l’animal. Aussitôt prévenu, le Maire arrive sur place accompagné du Docteur et du Curé. L’Instituteur qui faisait son jogging quotidien va tomber par hasard sur le groupe et découvrir la situation. Le Maire, désireux de ne pas faire parler de l’Archipel alors qu’un gros projet immobilier de Thermes est en pourparlers, va décider de ne pas prévenir les autorités et de se débarrasser des corps. Il va user de menaces pour faire taire ses concitoyens. Le plus récalcitrant sera l’Instituteur qui, originaire du continent, ne peut adhérer à l’esprit de communauté et de silence des insulaires. Le Maire sera prêt à tout pour le faire taire. Face à la veulerie des hommes, leur lâcheté, la Nature va se rebeller : le volcan n’aura de cesse de secouer l’île comme pour réveiller ses habitants de leur aveuglement. Les trois corps des jeunes migrants, à qui une sépulture décente n’a pas été offerte vont réclamer vengeance. Une odeur de décomposition va envahir la ville toute entière : « La maison du Docteur puait comme un chien mort. Il avait disposé sous chaque fenêtre des linges mouillés pour éviter que l’air avarié du dehors pénètre dans les pièces mais ç’avait été peine perdue. Il portait souvent son mouchoir sous son nez tandis qu’il était avec la Vieille. Le parfum de bergamote dont il avait imbibé le linge ne parvenait pas tout à fait à chasser la puanteur. » J’ai trouvé ce roman, pourtant court, d’une très grande intensité de par son écriture mais aussi les thèmes abordés, notamment celui de triste actualité, c’est à dire les migrants en quête d’une terre d’asile et tous ceux qui ne voient en ces hommes et femmes qu’une marchandise bonne pour un trafic rentable. Il m’a fait penser au conte norvégien « Le mort reconnaissant » pour les cadavres désireux d’être enterrés ainsi qu’au célèbre roman de Camus « La peste ».
A propos de l'auteur
Philippe Claudel
Philippe Claudel est un écrivain, scénariste et réalisateur français. Il est né le 2 février 1962 à Dombasle-sur-Meurthe en Meurthe-et-Moselle. Agrégé de lettres, il a consacré une thèse à André Hardellet. Il publie son premier roman, Meuse l'oubli, en 1999. Puis, avec J'abandonne en 2000, obtient le prix France Télévisions. Les Petites Mécaniques lui permet de recevoir la bourse Goncourt de la nouvelle en 2003. Avec Ames grises, le succès est total autant du côté des critiques que du public : Philippe Claudel est alors lauréat du prix Renaudot en 2003 et parrain du 16e Festival du premier roman la même année. Son expérience de professeur en prison lui permet d'écrire ses souvenirs dans Le bruit des Trousseaux. Il publie encore Trois petites histoires de jouets et La Petite Fille de monsieur Linh en 2005. En 2007 sort Le Rapport de Brodeck, avec lequel il obtient Prix Goncourt des lycéens et le Prix des lecteurs du Livre de poche en 2009. L'année d'après il réalise son premier film Il y a longtemps que je t'aime avec Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein. Il reçoit alors le César du Meilleur Premier Film. Très attaché à la Lorraine, il a présidé le prix Erckmann-Chatrian de 2003 à 2006.  Aujourd'hui, il est marié et père de famille, et maître de conférences à l'Université de Nancy où il enseigne à l'Institut Européen du Cinéma et de l'Audiovisuel.
Du même auteur (93)

& aussi