DE L’ÉDUCATION DES FEMMES (Édition intégrale des 3 textes : le Discours, l'Essai et le Programme d'Éducation par la Lecture. Nouvelle version enrichie d'annexes sur l'œuvre & son auteur. (annoté)

  • Année de publication : 2017
  • Chez : Édouard CHAMPION
  • Genres :
    Biographie
    Littérature étrangère
    Théâtre
    Poésie
  • Nombre de page : 133 pages
  • Prix éditeur : 1,37
  • ISBN : B071KTXXJY
  • Source : Amazon

Résumé

Cette édition présente DE L’ÉDUCATION DES FEMMES de Choderlos de Laclos, dans sa version intégrale réunissant les 3 textes publiés au début du XXe sur ce thème :

  • INTRODUCTION

  • TEXTE 1 : DISCOURS SUR LA QUESTION PROPOSÉE PAR L’ACADÉMIE DE CHÂLONS-SUR-MARNE, de Choderlos de Laclos pour concourir au prix d'éloquence sur le sujet : Quels seraient les meilleurs moyens de perfectionner l'éducation des femmes ?

  • TEXTE 2 : DES FEMMES ET DE LEUR ÉDUCATION, (1795/1802) est l'essai en 12 chapitres qui donne son titre à l'ensemble : (1. De la Femme et du But de cet Ouvrage, 2. De la Femme Naturelle, 3. De l'Enfance, 4. Continuation du même sujet, 5. De la Puberté, 6. De l'Âge Viril, 7. De la Vieillesse et de la Mort, 8. Réflexions sur ce qui précède, 9. Examen des raisons apportées contre l'État de Nature, 10. Des Premiers effets de la Société, 11. De la Beauté, 12. De la Parure).
    Il doit beaucoup au Rousseau de L'Émile, dont il adopte la thèse selon laquelle l'homme – ici, la femme – est naturellement bon, apte à mener une vie heureuse et utile à ses semblables.
    Comme pour Rousseau, la société est source de la corruption des mœurs et des malheurs qu'elle entraîne. De l'éloge de cette mythique "femme naturelle", Choderlos de Laclos tire des préceptes de bon sens sur la relation entre mère et enfant (et une apologie de l'allaitement), la parure, l'hygiène, composant un manuel de savoir-vivre bâti en réfutation des thèses de Voltaire et de Buffon sur "l'état de nature".

  • TEXTE 3 : tout entier consacré à l'exposé détaillé d'un PROGRAMME D'ÉDUCATION PAR LA LECTURE, rédigé à la demande de la comtesse de Gurson. Laclos y dénonce l’éducation donnée aux filles qui ne vise "qu’à les accoutumer à la servitude, et à les y maintenir". Il donne la priorité à la morale et à l'histoire, mais reflète la philosophie des Lumières dans son ouverture aux sciences, à la géographie, à l'ethnographie et, avec précaution, à la lecture des romans. Prenant l'exemple du "Clarisse Harlowe" de Richardson, "chef-d'œuvre du roman" selon lui, il précise que la jeune lectrice devra être "guidée dans sa manière de voir" car il n'en est peut-être "aucun qu'une jeune personne puisse lire sans quelque danger".

  • NOTES INÉDITES DE BAUDELAIRE

  • DOCUMENTS POUR SERVIR À L’HISTOIRE DE LA VIE DE CHODERLOS DE LACLOS

  • RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’ŒUVRE ET DE L'AUTEUR : Résumé, Passage-Clef, référence à Rousseau.


L'Éducation des Femmes. Voici un sujet qui, dès la Renaissance, agite les cercles scientifiques et philosophiques. La Femme est-elle un être inférieur par Nature ou par manque d'instruction ?
La question houleuse de l'éducation des femmes atteint son apogée en cette fin du XVIIIe… Elle n’appelle qu’une réponse selon Choderlos de Laclos : "Partout où il y a esclavage, il ne peut y avoir éducation ; dans toute société, les femmes sont esclaves : donc la femme sociale n'est pas susceptible d'éducation."
Seule une révolution venant d'elles pourrait changer leur condition.

L'éducation des femmes ne doit-elle être que relative aux hommes. Leur plaire, leur être utiles, se faire aimer et honorer d'eux, les élever jeunes, les soigner grands, les conseiller, les consoler, leur rendre la vie agréable et douce, comme le dit Rousseau ?
Laclos réfute ce point de vue. L'auteur des liaisons dangereuses, en avance sur son temps, nous livre un véritable plaidoyer en faveur de l'émancipation de la Femme.
Il appelle à une grande révolution des mœurs, s'attache, de 1783 à sa mort, au thème de l’émancipation féminine, déjà présent dans Les Liaisons dangereuses, prône avec force l'égalité des sexes, l’éducation des jeunes filles et le modèle de la “femme naturelle, être libre et puissant”.
Découvrez un Laclos philosophe des Lumières et anthropologue !

Extraits & Citations (0)

Les avis sur ce livre (0)

A propos de l'auteur
Pierre Choderlos de Laclos
Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos, né à Amiens le 18 octobre 1741 et mort à Tarente le 5 septembre 1803, est un...
Du même auteur (197)

& aussi