Tous les extraits

Le secret de la lune

Le Secret de la Lune

«...Après quelques minutes, Louis et son oncle arrivèrent à la fin de la parcelle de forêt qui donnait sur une petite plaine très courte, tout en haut d’une falaise qui surplombait la mer de Chine. Ils approchèrent avec prudence du bord pour regarder  en contrebas la plage d’où semblait finalement provenir la rumeur. Des milliers de personnes s’étaient réunies sur le sable au bord de la mer et formaient un cercle. [...] tous demeuraient contemplatifs devant l’étrangeté de la situation. Au centre du cercle, que les milliers de chinois formaient, on pouvait voir,...
La Disparition de Natacha B.

La Disparition de Natacha B.

«...À peine Charlotte eut-elle franchi l’angle de la traverse que déjà les néons lumineux du Contretemps accaparèrent son attention. La rue Dussac s’illuminait de cette lumière rassurante et colorée qui semblait sortir tout droit des années 50. Il était 22h30 et un calme apaisant laissait entendre le grésillement électrique de l’enseigne qui indiquait que c’était un soir spécial. Noct, nostalgique, observa la scène avec béatitude...»
La Disparition de Natacha B.

Citation

L'éloquence des discrets vaut mieux que le silence des bavards.
ROISSY

Roissy

Sous la voûte du terminal 2E, je la perçois chaque jour. À côté de moi, un passager ouvre son PC, il doit être en avance, il ne regarde jamais le panneau d’affichage où s’inscrivent les numéros des vols. Flux de femmes voilées. Famille russe en errance. Six Japonaises, cheveux teintés roux, sortent d’un magasin Health & Beauty, bardées de sacs Sephora, Gucci, Yves Saint Laurent. « Assurez-vous de ne pas oublier vos bagages, make sure that you have all your luggage with you. » Peu d’enfants. Quasiment aucun...
Retiens la vie

Retiens la vie

Je pourrais donc inventer des histoires, écrire des romans, mais pour cela il faut une grande dose d’imagination que je ne possède pas. Raconter sa vie, partager ses souvenirs, livrer plus d’intimité, n’est pas chose facile non plus… Que révéler, qu’éviter de dire pour ne pas paraître prétentieux ou lasser le lecteur ? Il est vrai que je me suis déjà beaucoup confié. Peut-être n’aurais-je pas dû, peut-être aurais-je dû me contenter de ce que j’exprime quand je suissur scène. Toujours est-il que j’ai révélé certains de mes malheurs, évoqué certaines de...
Mon frère

Mon frère

«Seize mois plus tard il me manquait encore quotidiennement. Mais il s’invitait souvent. Avec tact, je dois dire. Il s’installait discrètement en moi. Mon cœur n’accusait plus le coup. Les larmes ne venaient plus. Mon frère débarquait à brûle-pourpoint et mon chagrin avait cessé de le rejeter. L’émotion se faisait accueillante.  Je l’acceptais en l’état.  Je constatais sa présence parce qu’une bagnole me doublait à toute allure sur l’autoroute du Sud. Cette flamme qui me frôle, ce point rouge si vite à l’horizon, l’écho tenace de l’échappement, je...
Vers la beauté

Vers la beauté

« Il s’approcha du portrait de Jeanne Hébuterne. Quel privilège d’être ainsi en tête-à-tête avec un chef-d’œuvre de la peinture. Bouleversé, il chuchota quelques mots. Il n’entendit pas Mathilde Mattel s’avancer. Elle resta d’ailleurs un instant à observer cet employé figé devant un cadre ; une contagion de l’immobilité. Elle finit par demander doucement :  — Vous parlez au tableau ? — Non… pas du tout, balbutia-t-il en se retournant.  — Vous faites ce que vous voulez de votre vie privée. Cela ne me regarde pas, dit-elle en...
À l'aube

A l'aube

«Joan s’accouda au bastingage du ferry. L’air était vivifiant.  Et d’où aurait-il sorti tout cet argent, dite-elle. C’est n’importe quoi, c’est une blague.  C’est ce que je crois aussi, fit Dora. Mais de l’argent, il en avait, ce n’était pas un problème. Gordon savait tirer les bonnes sonnettes. Il était brillant. Il y a tellement d’invraisemblables fortunes, dans ce pays. La plupart des riches ne savent même pas quoi faire de leur argent. Ton père ne les changeait pas en écolos convaincus mais il leur offrait le moyen de se donner bonne conscience....
Le feu d'Orphée

Le feu d'Orphée, conte poétique de Patryck Froissart, extrait

Romance de l’île de France               La tortue nonchalante, aux dunes maternelles             Posait ses œufs, confiante, et repartait vaquer.             Le dronte mou flânait, dadais, sous les tonnelles             Où pas un loup, jamais, ne l'y venait croquer.               Avant qu’un...
La more dans l'âme

La More dans l'âme, roman de Patryck Froissart, extrait long

Sur ces entrefaites, il fut annoncé qu’aurait lieu sur la place du souk une séance gratuite de cinéma de plein air, organisée pour sa promotion par une marque d’huile.   Considérant la connivence qui marquait de plus en plus leur coexistence, Jean Juba osa prier Tsaâzzoult de l’y accompagner. Malgré l’aménité croissante que lui témoignait la nymphe, il craignait encore la rebuffade. Ce ne fut pas le cas. Avec un grand sourire, elle agréa. Il en fut radieux.   Epaules jointes, ils entrecroisèrent leurs éclatements de rire aux pitreries de Laurel et...
HISTORIETTES CROQUIGNOLETTES

Historiettes croquignolettes (1 des 26)

Nathan devant fêter ses dix ans et, connaissant sa passion pour la lecture, ses parents lui avaient acheté des livres pour son anniversaire. Quant à sa marraine, elle lui avait réservé une surprise en espérant qu’il puisse s’en souvenir pendant longtemps. ‒ Tiens mon filleul ! Dit-elle en lui tendant une invitation à se rendre au château situé à deux petits kilomètres de la maison de ses parents. Je t’ai inscrit à une chasse au trésor qui démarre à partir de là… et c’est samedi matin. Bon anniversaire ! Nathan la remercia vivement en se demandant ce que...
LES TRISKÈLISTES 2

Les Triskèlistes 2

‒ Mais ! Resta interloquée la dame en s'approchant pour y regarder de plus près. Avez-vous remarqué que ses grains de beauté sont placés autour de son ombilic et que l'ensemble forme comme un triskèle ? ‒ Vous connaissez les triskèles ? Demanda Gwendal en sortant de dessous son tee-shirt la sienne en la montrant. ‒ Bien sûr que je connais ce symbole ! C'est la représentation des connaissances des Celtes. Tu le savais ? ‒ Oui nous le savons. Mes sœurs aussi en ont une. Nous, on dit une triskèle parce que c'est masculin et féminin en même temps.   ‒ Heu…...
LES TRISKÈLISTES

Les Triskèlistes

‒ Notre papa, il est chercheur archéologique. Il fait des fouilles et c'est sur un chantier qu'il a rencontré "maman deux" qui fait le même métier. C'est lui qui nous a appris à parler votre langue. ‒ Mais… vous grelottez ! Constata alors la dame en les voyant claquer des dents. Enlevez-moi tout ce que vous avez comme vêtements, c’est tout mouillé. On va vous frictionner pour vous réchauffer plus vite. Ce n’est pas le moment d’attraper ce qu’il ne faut pas. ‒ On voulait se changer mais tous nos habits sont mouillés aussi. Dit la fille. ‒ Vous allez attraper...
Camping Ang & Lys

Camping Ang & Lys

‒ Effectivement, cinq boites de vingt préservatifs pour une seule personne… c’est énorme et il y a de quoi se poser des questions. Rajouta la journaliste. ‒ « Vous avez de la chance. » M’avait alors dit Angéline. Qu’ici pour la jeunesse de la région, il n’y avait pas beaucoup de choix dans leurs partenaires. Que les jeunes gens vont travailler en ville et quand ils rentrent au "pays", ils ne regardaient pratiquement plus les filles. Qu’avant il y avait des bals les samedis, mais c’était avant. Que dans le coin, à part quelques veufs ou divorcés… sinon...
AU MYSTÉRIEUX DOMAINE MAC HONOWEIR.

Au mystérieux domaine Mac Honoweir

Pratiquement, tout semblait paré avant l’arrivée des jeunes adolescents. Soucieux de la sécurité de ces jeunes qui lui étaient confiés, sachant pertinemment que tout ce qui est interdit est tentant pour eux… en pédalo, "big...
Les contes du clou doré

Les contes du clou doré

Ces contes ont été initialement édités par une association d'étudiants. Ils ont la particularité d'avoir été contés avant d'être écrits. Les enfants peuvent s'exprimer sur le contenu de ces histoires par des dessins. S'adressant à de jeunes enfants, il est laissé le soin aux futurs lecteurs ou lectrices, de baptiser chaque héros du prénom de son choix. L'auditeur entre ainsi dans le livre et... on lui raconte une partie de sa propre vie imaginaire qu'il ne soupçonnait peut-être même pas. Selon qu'il soit fille ou garçon, le lecteur se projettera dans l'histoire ou y...
Le Zircus du rémouleur

Le Zircus du rémouleur

Il réunit tout son petit monde et demanda : ‒ Vous avez tous entendu le commandant allemand voulant qu’on change le nom de la péniche. Est-ce que vous avez pensé à un autre nom qui ferait joli ? Personne n’avait pris le temps de réfléchir à cette question. ‒ On pourrait l’appeler "notre bateau". Proposa Louis. ‒ Ce n’est pas notre bateau. Dit aussitôt Alfreda. C’est celui de Maria ! ‒ Ben alors, on n’a qu’à l’appeler "le bateau de Maria". Proposa à son tour Charlène. ‒ Non ! Reprit Maria. Tout d’abord, parce que ce n’est pas mon...
J'AURAI 'MOURU' SANS EUX !

J'aurai "mouru" sans eux ! (pages 20 à 26 / 100)

La tempête. ‒ Vous n'aviez pas des fusées de secours ? Demanda le fiancé, semblant captivé par l'histoire. ‒ Si… c'est même obligatoire, mais à des miles marins des côtes d'où on ne peut nous voir, si on ne voit pas ou on n'entend pas de bateau ou un avion qui pourrait nous aider, ça ne sert absolument à rien ! Ce serait même du gâchis de les utiliser. Répondit Léa. Louna reprit : ‒ Cette situation à être secoués dans tous les sens a durée plusieurs jours. D'ailleurs, je n'ai toujours pas compris qu'aucun d'entre nous n'a été malade par les mouvements. Par...
Le bidasse aux épaulettes mauves

Le bidasse aux épaulettes mauves (pages 5 à 15 / 160)

Sortant d’un cabinet médical avec une ordonnance à la main, un homme d'une soixantaine d'années se dirigea vers une voiture garée sur le parking. ‒ Alors, qu'est ce qu'il a dit de tes boutons ? Demanda une femme l'attendant en lisant le journal dans cette automobile. ‒ Le dermato d'aujourd'hui est une jeune femme. C'était une remplaçante. ‒ Ah ? Alors tu n'as pas osé lui montrer les boutons que tu as sur le bas du ventre ? ‒ Hé ben si ! J'ai hésité, mais elle est tenue par le secret médical. Malgré son jeune âge elle a dit en plaisantant que les "horreurs" de la...
L'interruption

L'interruption

Le héros du livre est Adrien Delcourt, 59 ans et des poussières, chercheur en philosophie à l’EHESS de Paris. Il a fait ses études à la Sorbonne, avec Vladimir Jankélévitch, Ferdinand Alquié et Yvon Belaval.  Il a longtemps aimé la plus belle fille du cours d’agreg, devenue sa femmepuis morte précocement. Et aussi un jeune homme rimbaldien, disparu.  Son meilleur ami, critique sardonique et fin gastronome, siège au comité de lecture d’un grand éditeur et l’aide à se faire publier. C’est un roman sur l’édition (et la bonne chère). Fin 2003, il est amené...

Pages

En ce moment

Philippe Lançon, lauréat du prix Femina 2018 pour "Le Lambeau"

Le prix Femina a été attribué au livre Le Lambeau de Philippe Lançon (Gallimard), lundi 5 novembre.

Dernière sélection pour le prix Renaudot

Le jury du prix Renaudot a annoncé, mercredi 31 octobre, ses finalistes pour 2018.

4 livres dans la dernière sélection du prix Goncourt 2018

Les membres de l'académie Goncourt ont dévoilé, mardi 30 octobre, leur troisième et dernière sélection, avant le verdict qui sera donné l

Camille Pascal, lauréat du Grand Prix du roman de l'Académie Française pour "L'Été des quatre rois"

L’Académie française, dans sa séance du jeudi 25 octobre 2018, a décerné son Grand Prix du roman, d’un montant de 10 000 euros, à 

Le TOP des articles

& aussi