Tous les extraits

Meurtre Bénévole: Une affaire pour la commissaire Bombardier

Meurtre bénévole (Résumé)

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme !   Pour une fois, la brave commissaire Bombardier va devoir faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. La cuisine et le rock sont ses deux passe-temps préférés, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée et surtout lorsque les assassins de...
Meurtre Bénévole: Une affaire pour la commissaire Bombardier

Meurtre bénévole (Extrait)

— Bonjour Mademoiselle, je suis la commissaire Bombardier et voici mon assistant, l’inspecteur Holo. On nous a signalé un décès dans vos bureaux. Nous voudrions voir votre président ou la personne ayant la charge de le représenter s’il n’est pas là. — Oui bien-sûr. Suivez-moi. Je vais vous conduire. — Auparavant, amenez-moi auprès de la personne décédée, le directeur si j’ai bien compris ? — Oui, c’est cela, Madame. Il s’agit de notre directeur : Marc-Antoine de la Chapelle. Son bureau est à l’étage. L’hôtesse quitte sa banque d’accueil...
Chants d'Ecume Suivi de Fleurs Fanees

Chants d'écume suivi de Fleurs fanées (poème adieu vahiné)

Adieu vahiné/ Au fond d’un vieux tiroir je cache des secrets,/ Souvenirs des atolls, de leurs verts lagons calmes,/ Des cocotiers géants qui agitaient leurs palmes,/ Des Îles sous le Vent et des motus discrets. Une douce vahiné avec sa voix chantante/Venait rouler des hanches au son d’ukulélé/ Couronnée d’hibiscus, de jasmin, de tiaré,/ Devenait femme-fleur d’une senteur envoûtante. J’ai bu l’autre Lotus dans la coupe de l’oubli /Sous les ciels lumineux d’un Éden exotique/ Où le désir s’éteint dans un monde narcotique/De paix et de bonheurs à jamais...
Chants d'Ecume Suivi de Fleurs Fanees

Chants d'écume suivi de Fleurs fanées (poème adieu vahiné)

Adieu vahiné/ Au fond d’un vieux tiroir je cache des secrets,/ Souvenirs des atolls, de leurs verts lagons calmes,/ Des cocotiers géants qui agitaient leurs palmes,/ Des Îles sous le Vent et des motus discrets. Une douce vahiné avec sa voix chantante/Venait rouler des hanches au son d’ukulélé/ Couronnée d’hibiscus, de jasmin, de tiaré,/ Devenait femme-fleur d’une senteur envoûtante. J’ai bu l’autre Lotus dans la coupe de l’oubli /Sous les ciels lumineux d’un Éden exotique/ Où le désir s’éteint dans un monde narcotique/De paix et de bonheurs à jamais...
Perles d'Enfants

Le soleil c'est comme une grosse lune

La glace des lacs ça sert à faire les pare- brises.
Perles d'Enfants

Le soleil c'est comme une grosse lune

Les étoiles filantes y a un truc derrière...
Perles d'Enfants

Le soleil c'est comme une grosse lune

Dans mon sablier il y a le Temps qui tombe.
Perles d'Enfants

Le soleil c'est comme une grosse lune

C'est l'anniversaire de mon frère cette année.
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Statue toxico et rails du métro. Un vie de tremblements...
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Couloirs du métro comme un intestin. Nombreux instruments à vents...
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Un saule en pleurs devant son reflet. Trop de saulitude?
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Trônant sur un lampadaire, un poisson de bronze. Déçu par la Seine...
Haikus Vus en Vrai

Haïkus vus en vrai

Pour les catacombes des processions de vivants. Les morts attendront...
Haikus Vus en Vrai

Haïkus vus en vrai

Sous le ciel du Père Lachaise les ailes repliées d'un ange. Trop de croix!
Haikus Vus en Vrai

Haïkus vus en vrai

Gare de Lyon et son horloge comme un Cyclope par dessus les toits
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Vagues aiguisées comme des rasoirs. Une sirène écaillée.
Une saison qui vient a points...

Une saison qui vient à points...

de
La faim rend fou, la faim rend fou, la faim rend fou Et pour oublier ce refrain il fait des voeux. Il prie pour que sa faim ait un jour des cheveux, Au moins son estomac se remplirait de poux.
Immobilité minérale du héron

Immobilité minérale du héron

Vagues auguisées comme des rasoirs. Une sirène écaillée

Ecrire, écrire et tout le reste n'est que littérature

La vieillesse est l'assassin le plus crapuleux Car elle ne s'en prend jamais qu'aux petits vieux
Perles d'Enfants

Le soleil c'est comme une grosse lune

Moi je sais compter jusqu'à l'Infini en comptant vite... (perle d'enfant)

Pages

En ce moment

"Ne reste pas à ta place", un livre inspirant de Rockaya Diallo

Après une belle bibliographie, la militante Rokhaya Diallo frappe fort avec son nouveau livre sorti le 27 mars dernier aux éditions Marabout.

"L'archipel français",de Jérôme Fourquet reçoit le Prix du livre Politique 2019

Le samedi 30 mars 2019, Jérôme Fourquet, directeur département de l'opinion de l'Ifop et politologue a reçu le prestigieux Prix du l

Ali Zamir reçoit le Prix roman France Télévisions pour "Dérangé que je suis"

Ali Zamir s'est vu remettre ce mercredi le prix France Télévisions 2019 pour son roman Dérangé que je suis aux éditions Le Trip

La lecture des enfants

La 7e édition des Petits champions de la lecture se poursuit, et les finales départementales approchent !

Le TOP des articles

& aussi