Lire - Ecrire

Rencontre avec Anna Gavalda

L'écrivaine chouchou des français, dont le dernier roman, La vie en mieux (Le Dilettante), vient de sortir en édition de poche sous le titre Des vies en mieux (J'ai lu) confie à Viabooks ses petits secrets d'auteure . Lire, écrire... Anna Gavalda en a fait sa "religion". Elle évoque ses passions de plume et ses goûts de lettres... en toute complicité.

->Aller sur le profil d'Anna Gavalda
->Lire les réponses d'Anna Gavalda à notre Questionnaire de Proust

 

Le rapport à l’écriture

Viabooks : Avez-vous des rituels particuliers ou des habitudes lorsque vous écrivez ?

-Anna Gavalda : « J’essaye d’écrire sans fumer. Hélas, c’est un peu raté pour le moment. Je ne fume plus, mais je n’écris plus non plus. Mais du temps où j’écrivais, je me souviens, j’avais absolument  besoin du dictionnaire des synonymes de Henri Bertaud du Chazaud car même si je ne l’ouvrais pas, j’aimais bien m’accouder à lui   (5 cm neuf (Quarto Gallimard), 6 quand il est bien culotté) pour réfléchir à la phrase suivante.

Vous imposez-vous des quotas : « j’écris tant de signes/mots par jour » ?

-A.G. : Ce sont les personnages qui imposent. Il y a des moments de leur vie qu’il faut raconter d’une traite et jusqu’au bout sinon ils vous empêchent de vivre la vôtre. 

Utilisez-vous l’informatique, une machine à écrire, un enregistrement vocal, des cahiers ou/et un stylo particuliers ?

-A.G. : Traitement texte. Times New Roman en 14. Mode page. Sauvegarde automatique toutes les 5 minutes. 

Etes-vous adepte du premier jet ou de la longue réécriture ?

-A.G. : Je suis adepte d’une très très très très très très très très longue réécriture qui ferait croire à un premier jet. 

Le rapport à la profession

Quand vous êtes- vous dit la première fois : « je suis écrivain » ? Et qu’est-ce que cela signifie  pour vous d’être écrivain ?

-A.G. :Je ne me le dirai jamais. Je ne sais pas ce que cela signifie. 

Vous sentez-vous appartenir à une famille d’écrivains et si oui laquelle ?

-A.G. : J’aime bien l’idée que je suis la petite cousine de province d’Anne Tyler et Nick Hornby .

Le rapport à la lecture

Lisez-vous beaucoup, rapidement, en prenant des notes ? Et qu’utilisez-vous comme marque-page ?

-A.G. : Je lis beaucoup. Je n’essaye pas de marquer la dernière page lue. En tâtonnant un peu, on finit toujours par la retrouver, tout le monde sait ça... 

Comment lisez-vous ? Uniquement par plaisir ou de manière très concentrée, voire professionnelle, pour mieux décortiquer le travail de l’auteur ?

-A.G. : Par plaisir. Toujours. C’est encore, et j’en suis convaincue, le meilleur moyen de progresser… 

Comment choisissez-vous vos lectures : en lisant les critiques, en regardant les 4 e de couv’, en écoutant les conseils de proches, par hasard…

-A.G. : Je souffre d’une grande curiosité intellectuelle. Je lis tout ce qui me tombe sous la main.

Quel a été votre premier « choc » de lectrice ?

-A.G. :Un poème de René Char à apprendre par cœur pour l’école et qui disait  à un moment « dans mon pays, on remercie ». 

Que lisez-vous actuellement ? Et qu’en pensez-vous ?

-A.G. : "Le dictionnaire amoureux du vin"de Bernard Pivot. (Eh oui… Je bois pour oublier que je ne fume plus !)

Avez-vous un livre de chevet-fétiche ?

-A.G. Contes et Nouvelles de Guy de Maupassant dans la collection Bouquins. Deux tomes. Un pour chaque chevet. 

Les livres et les autres 

Offrez-vous souvent le même ouvrage à vos proches ? Lequel ?

-A.G. :J’offre souvent Une année à la campagne de Sue Hubbell et puis Frédéric de Leo Lionni qui m’enchante et m’apaise parce qu’il me rappelle ce que je fais là et à quoi je sers. (C’est idiot, mais j’oublie tout le temps.).

Leur offrez-vous les livres que vous avez écrits ? Attendez-vous qu’ils vous donnent leur avis ou préférez-vous ne pas le connaître ?

-A.G. : Jamais. Trop pudique.

Vous arrive-t-il de relire vos livres ? Lesquels ? Pourquoi ? Et qu’en pensez-vous ?

-A.G. : Jamais. Trop lucide.

Auriez-vous une question que vous souhaiteriez poser à un auteur (disparu ou vivant) ?

-A.G. :: Truman Capote a dû arrêter de fumer brutalement (pépins de santé) alors qu’il était en train de rédiger De sang froid et euh… j’aurais bien deux trois petits trucs à lui demander !.

A quoi ressemble votre bibliothèque ? Les ouvrages sont-ils rangés selon un classement particulier ? Déborde-t-elle ? A-t-elle une histoire ?

-A.G. : Elle n’est pas très grande (la lecture de  Les choses de Georges Perec m’a beaucoup marquée), elle déborde et elle s’est déjà effondrée deux fois, mais est-ce vraiment une « histoire » ?

Que pensez-vous du livre numérique : Jamais pour vous ! Peut-être en voyage ? Pourquoi pas je me suis bien mis à l’iPod !

-A.G. : Du bien.

>>Anna Gavalda, La vie en mieux, Le Dilettante

>>Découvrez aussi les réponses d'Anna Gavalda à notre Questionnaire d'après Proust

En savoir plus

>Lire un extrait de "La vie en mieux" d'Anna Gavalda

4
 

En ce moment

Ali Zamir reçoit le Prix roman France Télévisions pour "Dérangé que je suis"

Ali Zamir s'est vu remettre ce mercredi le prix France Télévisions 2019 pour son roman Dérangé que je suis aux éditions Le Trip

La lecture des enfants

La 7e édition des Petits champions de la lecture se poursuit, et les finales départementales approchent !

Amazon compte ouvrir de nouvelles librairies

Amazon, leader n°1 du e-commerce souhaite accroître les points de ventes « Amazon books ».

Le TOP des articles

& aussi