Au plaisir anticipé d'une rencontre... Foire du Livre de Bruxelles

Date: 
04/03/2012 - 12:30
Présentation: 

Pour les distraits et les étourdis.

Les absents ou les oublieux.

Et ‘toi’ ! Oui, ‘toi’ qui regardes ailleurs…

Pour vous, et tous...

Aux amis réels, amicalement; à la grande communauté des lecteurs, respectueusement ; aux fanas du tweet, du bout de deux ou trois doigts sans repos :

 Ouvrez grand les oreilles (je tiens à la forme adverbiale).
Les oreilles donc ; et activez vos neurones - de synapses en axones, à grand renfort de neurotransmetteurs.
En un mot comme en cent vingt-cinq (parce que vingt-cinq nouvelles), rendez-vous le dimanche 4 mars (dès 12h30) à la Foire du Livre de Bruxelles pour parler, pour feuilleter…
Stand Edilivre, n°402.Ouvrez grand les oreilles (je tiens à la forme adverbiale).

Les oreilles donc ; et activez vos neurones : de synapses en axones, à grand renfort de neurotransmetteurs.  

Bref, en un mot comme en cent vingt-cinq (parce que vingt-cinq nouvelles), rendez-vous le dimanche 4 mars (dès 12h30) à la Foire du Livre de Bruxelles pour parler, pour feuilleter…

Je serai ravie de vous y rencontrer autour de ‘L’instant d’après’. Ou, pourquoi pas, de l’un ou l’autre ou plusieurs ouvrages précédents pour y disserter alors de la condition humaine ou du temps qui passe….

Stand Edilivre,  N° 402

Aux amis réels et virtuels, faites passer s’il vous plaît  -de partage en partage, jusqu’à faire chaîne peut-être ?

Un tout grand merci et belle journée à vous

 

L’instant d’après…

Recueil de vingt-cinq nouvelles inscrites dans la lignée, écrites dans la foulée, de Bouger, enfin’.

De fait, sélectionnée lors du concours organisé par Sky Prods pour figurer ensuite dans «L’anthologie des nouvelles –La volonté», aux Editions Edilivre, cette dernière fut classée parmi les quinze premiers récits (sur plus de 500 participants).

Encouragée par cette récompense où se manifestait en outre une approbation d’un large public, j’écrivis ces nouveaux morceaux d’existence pour les poser en équilibre fragile sur l’éclat fugace de quelques instants fantastiques….

 L’ensemble a pour ambition un peu folle sans doute de faire rêver ses lecteurs dans l'instant suspendu du possible  – sur une paillasse stérile, au fond d’un souterrain, au cœur d’un vaisseau spatial ou au creux d’un lit. En espérant que ceux-ci se prennent à la musique d'un futur gros de promesses  - qui ont le parfum du miel, qui ont le goût amer des cauchemars : entre joie désenchantée et sursaut d’un cœur enflammé. Avec des coups du sort, des coups de gueule. Et des coups de cœur ou d'autre chose ; là où l'infini se noie dans le trivial, où la chair s'oublie dans un pouls affolé : enfer au goût brûlant de paradis et paradis au souffle des bonbons à la fraise. Avec des rêves trop réels, des cauchemars éveillés. Quand  le temps, la vie ou la réalité sont en équilibre sur le fil ténu d'un présent qui s'évanouit en s'élançant vers l'avenir et ses inconnues  - où tout est possible: un jour nouveau, un rideau qui se tire, un rêve qui prend fin.

Où donc, je l’espère, l’on réfléchit sans y penser   - à la condition humaine, entre deux voyages, deux frissons.

Auquel, j’aimerais, l’on pense sans y réfléchir   - aux conditions d’humanité, devant l’une ou l’autre image d’actualité.

Grâce auquel, si seulement !, l’on interroge peu ou prou le cours des choses   - possibles porteurs d’espoirs et de liberté, possibles facteurs ou vecteurs d’aliénations ou de ruptures…

Mais peut-être n’est-ce là que rêve très banal d’auteurs ?

En ce moment

Ali Zamir reçoit le Prix roman France Télévisions pour "Dérangé que je suis"

Ali Zamir s'est vu remettre ce mercredi le prix France Télévisions 2019 pour son roman Dérangé que je suis aux éditions Le Trip

La lecture des enfants

La 7e édition des Petits champions de la lecture se poursuit, et les finales départementales approchent !

Amazon compte ouvrir de nouvelles librairies

Amazon, leader n°1 du e-commerce souhaite accroître les points de ventes « Amazon books ».

Le TOP des articles

& aussi