Les Écrits

retrouver le sens du soin en psychiatrie

 

              Quelques malades bien difficiles

 

 

La gestion comptable à l’hôpital a favorisé la gestion par les molécules, par les neurosciences et par  l’imagerie médicale dont on ne peut certes pas nier les avancées. Mais lorsque ce progrès s’accompagne d’une disparition de l’essentiel, c’est-à-dire de cette indispensable relation humaine sans laquelle le soin ne peut pas exister, alors la psychiatrie, « déboussolée », risque de voir ses soignants adopter des attitudes aussi insensées que celles de leurs patients et devenir des ennemis au lieu d’être des alliés. Le malaise actuel des services en est malheureusement la traduction.

Un écrit simple, qui cherche, à travers une présentation de cas de malades bien difficiles, à susciter l’émotion et la réflexion chez le lecteur et surtout, à reparler de l’attachement et de l’empathie nécessaires  pour entendre la souffrance des autres, les regarder, les ressentir, écouter leur histoire et comprendre pourquoi ils sont tombés malades.

L’être humain ne se réduit pas seulement à ce que l’on en voit, et lorsqu’il est malade, à ses seuls symptômes. Il n’est pas qu’une pathologie. Il a une intériorité, un vécu, une famille et des liens sociaux. Il est toujours en puissance de s’accomplir, de surmonter, de se dépasser, toujours en devenir.

Le soin, c’est un tissage de liens, des forces qui s’ajoutent, et  une confiance réciproque qui permet au malade d’être l’acteur de son traitement et de mobiliser en lui les forces capables de le faire aller mieux.

 

 

Infirmier à l’hôpital depuis 1977, je fais part de mon savoir-faire et de l’enseignement que les malades m’ont apporté. Mon métier m’a passionné. Mais les dérives scientistes actuelles associées aux pressions financières ont fait que, ces dernières années, je ne me sentais plus vraiment à ma place et que mon expérience était devenue pour moi un  fardeau bien trop lourd à porter.

Mais je reste convaincu que, même intégrée et noyée dans l’hôpital général, la psychiatrie ne pourra jamais être assimilée à une discipline médicale comme les autres.

 

Ce livre est paru en octobre 2018 aux Editions Chronique Sociale

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwj1_rn29MTfAhXBRBUIHQ0uApgQFjACegQIAhAB&url=https%3A%2F%2Fwww.chroniquesociale.com%2Fretrouver-le-sens-du-soin-en-psychiatrie__index--1011992--3008206--1012241--cata.htm&usg=AOvVaw0cfnWdkgzAOxdXdoqueJ22

 

5
 

En ce moment

Ali Zamir reçoit le Prix roman France Télévisions pour "Dérangé que je suis"

Ali Zamir s'est vu remettre ce mercredi le prix France Télévisions 2019 pour son roman Dérangé que je suis aux éditions Le Trip

La lecture des enfants

La 7e édition des Petits champions de la lecture se poursuit, et les finales départementales approchent !

Amazon compte ouvrir de nouvelles librairies

Amazon, leader n°1 du e-commerce souhaite accroître les points de ventes « Amazon books ».

Le TOP des articles

& aussi