Destins et maisons d'écrivains

Victor Hugo, le génie littéraire

Victor Hugo est l’un des plus grands poètes et écrivains de tous les temps. Il aimait aussi les jardins et les maisons, prolongement de ses inpirations multiples. Son destin d'écrivain est plus que tout autre à jamais lié à certains lieux comme  l'hôtel de Rohan-Guéménée, place des Vosges, qu'il occupa de 1832 à 1848 à Paris  ( devenu aujourd'hui musée) et sa maison de Guernesey, Hauteville House, qui se visite aussi.  Deux facettes d'un monde en reflet d'une oeuvre et d'un destin hors norme.

Légende photo : Victor Hugo par Nadar (photo Wikipedia), à gauche, la maison située à Paris place des Vosges et et à droite, une vue d'Hauteville House à Guernesey

Poète, romancier et dramaturge, Victor Hugo est sans conteste l'un des géants de la littérature française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l’histoire du XIXe siècle. Ses actions tant au niveau littéraire dans l'avénement du romantisme qu'au niveau politique et social. La Ville de Paris conserve les deux maisons que Victor Hugo occupa le plus longtemps. L'hôtel de Rohan-Guéménée qu'il occupa de 1832 à 1848 à Paris et devient un musée en 1902, situé place des Vosges. À Hauteville House à Guernesey, Hauteville House est une maison, actuellement musée Victor Hugo, située au 38 rue Hauteville à Saint-Pierre-Port à Guernesey, île faisant partie de l’archipel anglo-normand. Revenons sur son destin exceptionnel.

Un homme d'exception

Victor Hugo est né le 26 Février 1802 à Besançon. C’est le dernier enfant d’une famille de trois garçons. Son père Léopold est un général de l’Empire napoléonien. C’est surtout sa mère Sophie qui l’élève dont il devient très proche. Il passe son enfance à Paris. De nombreux séjours à Naples et en Espagne, à la suite des affectations militaires de son père, marqueront ses premières années. Alors qu'il est au lycée Louis-le-Grand, Victor Hugo semble déjà avoir une idée très précise sur son avenir. Il est alors remarqué par le Roi Louis XVIII qui lui verse une pension pour ses écrits. Le 12 octobre 1822, il épouse Adèle Foucher, une amie d’enfance. Deux ans plus tard, le couple donne naissance à leur premier enfant, Léopoldine. Ils auront en tout 5 enfants. Victor Hugo a une vie bien remplie et arrive à tout concilier, avec une plume incomparable, passant de la poésie au roman historique et aux pièces de théâtre, sans oublier son engagement dans la vie politique. 

Légende: la façade de la maison de Victor Hugo, aujourd'hui musée, place des Vosges à Paris

Ses débuts dans la littérature

Il commence à écrire des poèmes à l'âge de 12 ans. A 14 ans, il écrit : « Je veux être Chateaubriand ou rien ! ». En 1823, il commence la rédaction de Han Islande, celui-ci reçoit un bon accueil dans le monde de la littérature, bien que l'avis du public soit plutôt mitigé. Victor Hugo se regroupe avec quelques écrivains, qui forment ensemble le Cénacle. Ce cercle de jeunes auteurs sera le foyer du romantisme. En 1827, il publie la pièce de théâtre Cromwell. La préface annonce clairement sa volonté de rompre avec les règles classiques, alors ce fut une bataille entre le classicisme et le romantisme à l'époque. Hernani en sera la concrétisation présentée à la Comédie Française.

Un écrivain aux sources du romantisme 


Légende : Victor Hugo, le défenseur des "petits"

En 1828 paraissent les Orientales et le Dernier jour d’un condamné. Le couple reçoit beaucoup et se lie avec Charles-Augustin Sainte-Beuve, Alphonse Lamartine, Prosper Mérimée, Alfred de Musset et Delacroix.  De 1830 à 1840, il publie beaucoup d'ouvrages dont en 1831, l'emblématique,  Notre-Dame de Paris. Premier succès auprès du public. Le public romantique apprécie l'univers du Moyen-Âge recrée à la façon de Victor Hugo. Deux ans plus tard, Le roi s'amuse, et l'année d'après l'écrivain ne s'arrête pas de sitôt, avec la pièce de théâtre dramatique, Marie Tudor en 1833. De plus, il écrit encore quatre recueils de poésies, où il se montre maître dans l'expression lyrique des idées et des sentiments: Les Feuilles d'automne en 1831. En février 1833 est donnée la première représentation de Lucrèce Borgia. Parmi les comédiens se trouve Julie Drouet. Hugo tombe amoureux d’elle et leur histoire d’amour durera cinquante ans. Les Voix intérieures en 1837, et Les Rayons et les Ombres en 1840. Il occupe très vite une place importante dans le monde littéraire.  

Politique et exil


Légende : Victor Hugo, un homme public

En 1841, il est élu à l’Académie française, deux ans plus tard sa fille Léopoldine meurt à l'âge de 19 ans. Cette tragédie affecte l'écrivain, certains pensent que c’est à cause de cet événement qu'il se tourna vers la politique. Victor Hugo devient Pair de France en 1845. Hugo démarre une carrière politique et rejoint le camp des Républicains. Il est élu député à l’Assemblée constituante de 1848. Il condamne ensuite le coup d’Etat du 2 décembre 1851 du Prince Louis-Napoléon (neveu de Napoléon Bonaparte). Il est alors contraint de s’exiler en Belgique, puis sur les îles de Jersey et Guernesey. C'est pendant son exil qu'il emménage à Hauteville House. Le temps de cette période d’exil à profit et continue d’écrire des recueils de poésie : Les Châtiments en 1853, œuvre en vers qui prend pour cible le Second Empire et Les Contemplations, un ensemble de poésies, en 1856. En 1862, il achève l'une de ses oeuvres emblématiques: Les Misérables, qui remporte un franc succès auprès du public. 

Retour en France : la consécration !

A la proclamation de la République en 1870, Hugo rentre à Paris où il est accueilli triomphalement. Le 8 février 1871, il est élu à l’Assemblée nationale. En 1876, il est élu sénateur. L’une de ses premières interventions est un plaidoyer en faveur d’une amnistie pour les communards. A 75 ans, il continue d’écrire et publie la Légende des siècles et l’Art d’être grand-père en 1877. Pour ses 80 ans, une foule estimée à 600 000 personnes défile devant ses fenêtres. 
Le 22 mai 1885, Victor Hugo meurt d’une congestion pulmonaire à l’âge de 83 ans. Le corbillard "des pauvres", comme il l’a souhaité, emporte son cercueil vers des funérailles nationales. Sa dépouille est exposée sous l’Arc de triomphe puis portée au Panthéon. Une foule de 2 millions de personnes suit le cortège... 

Un siècle derrière lui

Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Il a été admiré par ses contemporains. Il a aussi été contesté par certains auteurs modernes. Il a aussi permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l’engagement de l’écrivain dans la vie politique et sociale grâce à ses multiples prises de position, qui le condamneront à l’exil pendant les vingt ans du Second Empire. Il reste un géant du patrimoine culturel français.

La maison de la place des Vosges : le parcours créatif


Légende : vue intérieure de la maison de Victor Hugo

L’appartement que Victor Hugo loua de 1832 à 1848 au 6, place Royale (devenue place des Vosges) est un lieu qui se visite. Aujourd’hui aménagé de façon à découvrir une partie de sa vie en évoquant ses écrits, à travers les meubles, objets et œuvres d’art lui ayant appartenu ou bien encore qu’il a créés lui-même. 

Victor Hugo a lui-même partagé sa vie, lors de la publication d’Actes et Paroles (1875-1876), en trois grandes périodes : Avant l’exil, Pendant l’exil, Depuis l’exil. Cet endroit propose un fil chronologique.

Hauteville House, la rencontre du jardin et de la mer


Légende : L'entrée d'Hauteville House, avec son jardin odorant

Hauteville House est une maison, actuellement transformée en musée, située au 38 rue Hauteville à Saint-Pierre-Port à Guernesey, île faisant partie de l’archipel anglo-normand. Victor Hugo acquit cette maison le 16 mai 1856 afin de ne pas être expulsé, la loi guernesiaise interdisant d’expulser les personnes ayant des propriétés dans l’île. Une maison de 4 niveaux et est dominée au troisième étage par un belvédère ou crystal room ou look out d’où l’on découvre le port de Saint-Pierre-Port. 

Le jardin en contrebas, planté d’arbres et fleuri en abondance, profite de la douceur du climat. Cette maison fut acquise par Victor Hugo avec les premiers succès de la publication du recueil de poésies Les Contemplations. On y comprend la puissance du ressourcement que l'écrivain a trouvé dans ces lieux empreints d'harmonie.

Pratique

>Maison de Victor Hugo


6 place des Vosges
75004 Paris 
Tél. : 01 42 72 10 16
>Hauteville House
38 Hauteville, St Peter Port
Guernesey
GY1 1DG
Îles Anglo-Normandes
Tél : 00 44 14 81 721 911
>>Plus d'informations sur le site des musées             Légende :Hauteville House et sa vue sur la mer

 

En savoir plus

> Plus d'informations sur le site 

À lire aussi

> Lire le roman " Les Misérables " de Victor Hugo

 

4
 

En ce moment

Wilfried N'Sondé, lauréat du Prix des lecteurs l'Express-BFMTV 2018

Présidé par Jean-Christophe Rufin, et co-animé par Stéphane de Groodt, le Prix des lecteurs BFMTV/L'Express 2018 a été remis, lundi 25 juin, à

Olivia Dufour, lauréate du prix Olivier Debouzy pour "Justice, une faillite française"

C'est Bernard Cazeneuve, ancien Ministre, qui a remis avec le Club des juristes le 8e prix August Debouzy à 

"Cette nuit" de Joachim Schnerf reçoit le prix Orange du livre 2018

Erik Orsenna a annoncé jeudi 7 juin 2018 le lauréat 2018 du prix Orange du livre.

Le TOP des articles

& aussi