"Loin de la foule déchaînée"

Thomas Hardy, l'aigle noir de la littérature anglaise

Thomas Hardy est sûrement l'auteur britannique le plus connu et encore étudié de nos jours. Ses nombreuses oeuvres ont divisé l'Angleterre en deux groupes. Le premier regroupant les lecteurs qui le trouvaient trop pessimiste et transgressant, le deuxième ceux qui perçoivent en lui lez tenant d'un nouveau genre littéraire et une ironie noire inégalable. L'Histoire a retenu le deuxième. Des oeuvres comme Tess d'Uberville ou Loin de la foule déchaînée ont fait l'objet d'adaptations cinématographiques, comme Tess réalisée par Roman Planski. La dernière en date, inspirée par Loin de la foule déchaînée est signée Thomas Vinterberg.

Thomas Hardy, un écrivain majeur de la littérature aux nombreux talents

Né le 2 juin 1840 à Upper Bockhampton, Thomas Hardy décède à l’âge de 87 ans le 11 janvier 1928 à Dorchester atteint de pleurésie. Poète, écrivain et romancier anglais, il a appartenu au courant Naturaliste, celui que menait Emile Zola. Auteur britannique, ses poèmes et ses romans évoquent les mœurs provinciales à travers des êtres soumis à un implacable destin. La majorité de son œuvre, de ses ouvrages se déroulent essentiellement dans la région fictive du Wessex, une région anglaise qui dépeint une vie difficile et des personnages en lutte contre leurs passions et les circonstances de leurs actes.
Après des études au King’s College de Londres, il écrit des poèmes, dont certains sont publiés trente ou quarante ans plus tard. Auteur devenu aujourd'hui un grand classique autant étudié dans le milieu scolaire que lu pour le plaisir, lui s’est toujours considéré dans un premier temps comme un poète, n'écrivant que quelques romans pour gagner sa vie. C’est à la suite du scandale déclenché par la critique radicale du mariage et de la religion qui marque son œuvre : Jude l'Obscur en 1896, qu’il abandonne le roman et se consacre pleinement à ce qu'il considérait comme son chef-d’œuvre, Les Dynastes, un vaste poème dramatique composé de trois parties, publiées respectivement en 1903, 1906 et 1908. Thomas Hardy aura écrit tout au long de sa carrière, près d'un millier de poèmes, dans lesquels cohabitent satire, lyrisme et méditation.

Pourquoi un tel succès ?

Thomas Hardy est un homme de contrastes, c’est pour cela qu’il plait autant. Romancier attaché à sa région anglaise, il traite du monde entier. Il rédige avec une plume aiguisée des romans tragiques s’opposant à ses riches talents comiques. Personnage à plusieurs facettes, Thomas Hardy est capable de laisser l’écriture de romans pour se consacrer entièrement au théâtre ou encore à la poésie.
Se faire un nom post-mortem c’est ce que Thomas Hardy a réussi et continue encore aujourd’hui. Auteur de romans aussi majeurs que Loin de la foule déchaînée, Tess d’Urberville ou encore Jude l’Obscure, Thomas Hardy a vu ses œuvres de fiction longtemps écartées du canon de la littérature anglaise alors même qu’elles rencontraient un réel succès auprès du public. À la fin de l’époque victorienne, son œuvre a continué de poser problème et suscite encore à la critique. Il est vrai que ses romans font ressortir bien des questionnements idéologiques. La surface réaliste des textes de Thomas Hardy s’avère troublée par une vision sombre et absurde de l’existence ainsi que par des contradictions.
Ses œuvres à succès : Loin de la foule déchaînée (1874), Le Retour au pays natal (1878), Le Maire de Casterbridge (1886), Les Forestiers (1887), Tess d'Urberville (1891), Jude l'Obscur (1896).

L’époque victorienne, un contexte qui influencera ses œuvres

(1832-1901). Cette époque au Royaume-Uni marque l'apogée de la révolution industrielle britannique ainsi que celle de l'Empire britannique. L'époque victorienne désigne les années de règne de Victoria Ière du Royaume-Uni. Dans l’évolution des sciences, c’est notamment l'époque de Charles Darwin qui publie en 1859 De l'origine des espèces. Côté littérature, l’époque victorienne privilégie le genre littéraire du roman. On y retrouve principalement Sir Arthur Conan Doyle, Charles Dickens et bien sûr Thomas Hardy. On y retrouve aussi une place importante du théâtre avec en tête d’affiche, Oscar Wild. La quintessence de cette époque mélange modernité et archaïsme, une opposition dans laquelle Thomas Hardy va puiser l’inspiration pour ses œuvres.  

La rencontre de deux mondes, savant mélange de modernité et d’ancienneté : le naturalisme

Le Naturalisme est un mouvement littéraire qui, dans les dernières décennies du XIXème siècle, cherche à introduire dans les romans la méthode des sciences humaines et sociales. Le mouvement est en partie créé par Émile Zola. Suite logique du Réalisme, ce dernier entendait décrire la réalité de la manière la plus précise possible, en comprenant tous ses aspects immoraux ou vulgaires. Le Naturalisme poursuit et perdure cette idée, mais en y ajoutant un contexte physiologique et en pointant du doigt le fait que le milieu où vit le protagoniste est l'une des raisons de son comportement. C’est ce que Thomas Hardy a souhaité mettre en avant dans ses romans, il a créé de personnages désireux d’une vie meilleure mais qui, de par leur milieu ne peuvent et ne pourront jamais obtenir gain de cause.

Des romans très noirs et psychologiques

Si Thomas Hardy est violemment critiqué pour sa noirceur, le succès est pourtant au rendez-vous. Dès 1897, son roman Tess d'Urberville fait prendre à sa carrière un véritable tournant et engendre un véritable succès alors pourquoi tant de critiques ? Nombreuses ont été les reproches faites à Thomas Hardy sur les multiples entorses au réalisme, avec un goût trop prononcé pour l’artificialité et l’invraisemblance des personnages et des situations. Mais aussi et comme toujours, son goût immodéré pour un « pessimisme » qui devient de plus en plus à la mode. Tant de reproches même lorsqu’il s’agissait de prix. Le nom de Thomas Hardy fut proposé et examiné 25 fois en 26 ans pour le Prix Nobel de littérature, mais il fut systématiquement rejeté parce que son œuvre était jugée trop noire et trop pessimiste.
Il est vrai que très souvent dans ses romans, ses personnages souhaiteraient une vie meilleure mais ne peuvent pas en changer, une sorte de fatalité omniprésente. Tous ses romans, marqués par une prose riche et un humour pointilleux, sont ancrés dans le Sud-Ouest de la Grande-Bretagne, dans un cadre régional anglais plutôt dévalorisant, le Wessex. Le Dorset et les contrées voisines se trouvent réunies dans le royaume littéraire que Thomas Hardy appelle le Wessex, du nom de l'ancien royaume des Saxons de l'Ouest. Le Wessex apparaît comme une province imaginaire où la nature est préservée, s’opposant au grand Londres de la société victorienne avec son essor de l’industrie et de la technologie. Thomas Hardy accorde une attention toute particulière au climat afin de montrer la beauté et la rudesse de la nature anglaise du XIXème siècle, terre d'histoires tragiques où les héros, pris dans un étau, deviendront tous les victimes des conventions et de l'hypocrisie sociales avant de connaître une mort tragique et brutale.

Thomas Hardy
, un auteur souvent adapté au cinéma

Classique de la littérature anglaise du XIXème siècle, Loin de la foule déchaînée est le premier succès de Thomas Hardy, publié en 1874 avant qu’il n'écrive le très célèbre roman Tess d'Urberville en 1891 puis Jude l’obscur en 1896.
- Jude L’Obscur a été adapté au cinéma britannique par le réalisateur Michael Winterbottom en 1996 sous le nom de Jude.
- Très célèbre, Tess d’Urberville est marqué par de nombreuses reprises. L'ouvrage fut adapté au théâtre et joué à Broadway, puis porté au cinéma en 1913, 1924 et bien plus tard, en 1979, sous l’intitulé de Tess, par Roman Polanski, qui lui aura valu, entre autre, le césar du meilleur réalisateur et du meilleur film en 1980.
- Le roman de Thomas Hardy, Loin de la foule déchainée a été adapté une première fois par John Schlesinger en 1967, puis réadapté cette année, en 2015, par le réalisateur danois Thomas Vinterberg. Pour le casting, Carey Mulligan (Gatsbi le magnifique) a été choisie pour interpréter Bathsheba Everdene. Dans ce film, on y suit le parcours de son héroïne, Bathsheba Everdene et de ses nombreux prétendants. Une histoire qui se déroule dans la campagne anglaise à l’époque victorienne. Face à elle, les acteurs Michael Sheen, Matthias Schoenaerts et Tom Sturridge tenteront de la conquérir. Lequel arrivera à ses fins ? 

>Thomas Hardy, Loin de la foule déchaînée >>aller sur la fiche du livre
>Thomas Hardy, Tess d'Uberville >> aller sur la fiche du livre
>>aller sur la fiche de Thomas Hardy

En savoir plus

>> Voir la bande annonce du film Loin de la foule déchaînée réalisée par Thomas Vinterberg

https://youtu.be/5-_9AFwMDmQ

>>Lire un extrait de Tess d'Urberville

4
 

& aussi