Critique libre

Pour faire face aux zombies, un... livre

Savez-vous quelle arme est la plus efficace pour se débarrasser d'un zombie? Si ces derniers peuvent nager ou survivre sous l'eau? Ou combien de temps s'écoulera avant leur décomposition complète? Les premiers jours de l'infection, surtout, ne paniquez pas: barricadez-vous, baissez les lumières et ouvrez le Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks, pour parfaire vos connaissances en la matière et minimiser les risques de finir dévoré... Ou pas.

>Accéder à la fiche de Max Brooks >Accéder à la fiche du Guide de survie en territoire zombie

Satire sage

On avait suffisamment de bonnes raisons pour se jeter sur le Guide de survie en territoire zombie: pouvoir déceler, grâce au bouquin, toutes les incohérences des films hollywoodiens mettant en scène les créatures, une bonne dose de second degré pour aborder la survie malgré les gueules pourries et les congénères paniqués, et, surtout, Max Brooks, l'auteur de World War Z, un honnête récit de survie qui devrait être adapté au cinéma en 2013. Mais voilà, on a commis une (très grave) erreur: espérer du fils la même puissance satirique que son père, Mel Brooks, dans des films comme La Dernière Folie de Mel Brooks, La Folle Histoire du Monde ou La Folle Histoire de l'Espace. Certes, il y a bien ça et là quelques piques, souvent dirigé vers les compatriotes de l'auteur: « Malgré leur éducation, leur amour de la technologie et leur désintérêt assumé pour tout ce qui relève du spirituel, les citoyens américains iront immédiatement pleurer dans les jupes de Dieu dès les premiers signes d'épidémie » à propos du refuge dans les églises,ou le « fétichisme regrettable [des Américains] envers toutes les machines qui leur permettent d'éviter de se fatiguer » , et quelques autres remarques plus ou moins avisées ne représentent finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent... L'objectif de la survie aurait pu devenir un bon moyen d'asperger d'acide l'humanité, en révélant ses penchants les plus risibles. L'ouvrage ne s'autorise même pas la provocation, et lorsqu'il évoque « les organes sexuels nécrosés et impotents » des zombies, c'est avec une concision qui frise l'autocensure.

 

Guide pratique à destination des survivants

Dès lors, se barrant la route à la satire, il ne reste qu'une voie à emprunter pour Brooks: le guide pratique, au premier degré. De ce côté, on est servi: l'auteur multiplie les listes et les commente avec précision: armes, équipement, comportement, construction d'un abri, tout y passe, parfois avec d'étranges redites: les types de terrain sont ainsi évalués dans deux chapitres distincts, pour leur degré de dangerosité, puis pour leur capacité à accueillir un abri. La survie face aux zombies n'est alors vraiment qu'un prétexte pour coucher sur le papier des recommandations interminables, adoptant le style « blanc » et neutre d'un catalogue. Au moins, on révisera nos bases: le virus à l'origine du réveil des morts serait le Solanum, découvert par Jan Vanderhaven. La maladie tue l'être infecté, puis le réveille pour le plonger dans une vie artificielle: les émotions, sensations (brulûre, froid, douleur) et capacités de régénération disparaissent pour créer une machine à manger la chair humaine. Puisqu'ils ne respirent pas, les zombies peuvent également survivre sous l'eau, même si leurs muscles sont trop atrophiés pour leur permettre de nager, une information méconnue que nous rappelle l'auteur (« Ne négligez jamais les goules qui hantent le fond de l'eau »). Mais, dans l'ensemble, rien de nouveau, même après une apocalypse: la survie est peut-être effectivement inscrite dans nos gènes, tant les remarques nous ennuient. Il aurait été jouissif de lire des conseils sur l'utilisation des réseaux sociaux au début de la contamination ou sur la repopulation de la planète après l'extinction presque complète de la race humaine.

 

Précis d'histoire zombiesque

Le plus étrange, d'un point de vue éditorial, reste l'ajout de schémas explicatifs (style notices de montage Ikea) pour illustrer l'ouvrage, ce qui renforce malheureusement l'aspect catalogue: à côté du paragraphe « Bus », un bus, à côté de celui sur les armes, des armes et pour celui sur le désert, un... désert. Tous figuratifs, il aurait sans doute été plus utile de les utiliser pour représenter des situations. Ou mieux encore, en combinant les conseils de Max Brooks à une bande dessinée qui aurait pu combler les lacunes du texte. Lequel n'est pas complètement dénué d'atouts: quand il se consacre aux « Epidémies recensées » dans une dernière partie, l'auteur retrouve soudain la pleine possession de ses moyens de romancier: chaque évocation d'une attaque de zombie, de 60 000 ans avant J.-C. à 2002, de l'Afrique Centrale aux Îles Vierges, devient une sorte de petite nouvelle. Tantôt critiques sur la gestion des crises par les autorités (« Zombies éliminés: 10 [...] Civils tués par la répression romaine: 198 »), tantôt assez horrifiques, elles sont de bonne facture (notamment une relecture d'Alésia dans le style de Jules César) mais bien trop courtes pour suffire aux spécialistes de zombies. Les « Bonus » promis sur le coffret du Livre de Poche, publié en cette fin d'année, ne les convaincront pas plus. Embarrassé par la rigueur rebutante du catalogue, le Guide de survie risque d'endormir plus d'un lecteur dès les premières pages... Pas vraiment recommandé lorsque les goules sillonnent les rues et vous ont désigné comme prochain goûter.

En savoir plus

Max Brooks, Guide de survie en territoire zombie, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Patrick Imbert, Le Livre de Poche

1
 
Articles associés
Critique libre

Pour faire face aux zombies, un... livre

Savez-vous quelle arme est la plus efficace pour se débarrasser d'un zombie? Si ces derniers peuvent nager ou survivre sous l'eau? Ou combien de temps s'écoulera avant leur décomposition...
Sélection

10 livres infectés par les zombies

L'actualité littéraire n'a pas été épargnée... Le virus zombies a fait des dégâts, et on ne compte plus les victimes, du citoyen lambda aux super-héros... On dénombre les survivants avec une sélection de 10 livres de zombies !

En ce moment

Photo Grasset

Maurizio Serra élu à l'Académie Française au fauteuil de Simone Veil

L'écrivain et diplomate italien Maurizio Serra a été élu au premier tour à l’Académie française, le 9 janvier 2020 au fauteuil de Mme Simone V

Du 20 au 23 mars 2020, rendez-vous à Livre Paris pour un salon qui offrira de nombreux débats sur les enjeux du monde

Les organisateurs de Livre Paris viennent de dévoiler les dates de la 40e édition de Livre Paris qui se déroulera du vendredi 20 au lundi

10 romans dans la première sélection du Grand Prix RTL-Lire 2020

10 romans de la rentrée de janvier ont été retenus par les deux rédactions de RTL et le magazine Lire.  

Antoine Solaire, Jean-Noël Cadoux et Catarina Viti , lauréats 2019 du prix Concours MonBestSeller

Le prix Concours MonBestSeller  est l'un des rares concours qui s’adresse aux auteurs non édités.  En quelques années, ce prix est d

Le TOP des articles

& aussi