Noter 
 
4
0 avis
Recommander : 
 

L'invité

Paul Roger est libraire chez Mollat à Bordeaux. Aujourd'hui, il est responsable du Pôle Image de la première librairie indépendante de France. En cette période de rentrée, il nous parle de  sa librairie et de ses derniers coups de coeur.

9118_1100528805476_1594364565_30249167_5513649_s.jpgViabooks: Pouvez-vous nous présenter la librairie Mollat et expliquer quelles sont vos spécialités plus personnellement?

P.R: Mollat est la première librairie indépendante française. Nous sommes 110 salariés dont 55 libraires. La librairie est répartie en trois pôles distincts: le pôle Savoir, le pôle Littérature et le pôle Image. De mon côté, je suis responsable du Pôle Image.

Viabooks: Quels sont les différents rayons qui forment le pôle Image?

P.R: Le pôle Image regroupe les rayons Beaux Arts, Jeunesse, Bande Dessinée, Tourisme, Art de vivre et Disques.

Viabooks: Mollat est doté d'un site internet très performant. Pouvez-vous nous en parler?

P.R: Oui, ce site est un élément très important pour Mollat. Il permet à nos clients d'être informés de nos événements, de suivre l'actualité littéraire grâce à des critiques de livres réalisées par nous libraires mais aussi d'acheter le livre via notre site, de visionner les conférences que nous organisons. Nous en prévoyons en moyenne quatre par semaine. Nous avons donc un site vivant qui est plus qu'un simple outil de communication. On peut venir chez nous virtuellement. Dès le départ, nous avons choisi de créer un site marchand. Si le livre est disponible dans notre magasin, nous le livrons en 48h.

Viabooks : Ce site internet  a-t-il eu des conséquences perceptibles sur la manière de gérer les stocks?

P.R: Grâce au site, nous avons désormais la possibilité d'avoir un plus grand fonds ce qui manque terriblement aux librairies en général. Avec la création du site, notre stock s'est développé et désormais nous avons deux plateaux de 200m2. La demande s'est donc élargie.

Viabooks : Quel livre avez-vous découvert récemment dont vous aimeriez parler?

P.R: Les textes de François Matton édité par POL, notamment Autant La Mer. J'ai découvert cet auteur qui manie les mots et les images. C'est très subtil et raffiné. J'aimerai beaucoup qu'il vienne nous rendre visite.

Viabooks : Que lisez-vous en ce moment?

P.R Et puis un jour nous perdons pied de Miguel de Azambuja édité par Gallimard dans la collection Connaissance de l'Inconscient que je trouve extrêmement intéressante

Viabooks : Dans le domaine des Beaux Arts, y-a-t-il une discipline qui vous passionne plus particulièrement?

P.R: Je suis très sensible au domaine de l'architecture qui permet de faire des ponts avec quantité d'autres disciplines.

Viabooks : Bordeaux est une ville qui en matière architecturale par son passé mais aussi par son présent est très intéressante à étudier.

P.R: Oui et j'ajoute que la ville organise la biennale d'architecture Agora. Le centre d'architecture Arc en Rêve, créé à Bordeaux en 1981 est très dynamique et porte en lui de vraies convictions. En ce moment, il est très intéressant d'aller visiter l'exposition Renzo Piano. Pour ma part je suis très attaché à mettre en valeur les livres d'architecture et nous avons choisi d'organiser un espace spécifique pour cette discipline dans la librairie.

Viabooks : Pourriez-vous nous recommander un ouvrage d'art qui vous a particulièrement marqué ces derniers mois?

P.R: Oui, le très bel ouvrage Gerhard Richter publié par les éditions Hazan. Une monographie formidable très bien illustrée.

Viabooks : Que pensez-vous de la révolution du numérique que nous sommes en train de vivre?

P.R: Je trouve que c'est une période absolument fascinante et je suis très confiant dans l'avenir. Je pense que cette révolution du numérique va permettre au livre de se développer d'autant mieux et de manière de plus en plus créative. Les éditeurs vont devoir être de plus en plus malins aussi. Beaucoup de choses vont pouvoir être pensées et développées en matière d'édition.

Viabooks : Que pensez-vous de l'I Pad?

P.R: Je suis très impatient de pouvoir le tester. Je pense que les outils numériques comme l' I Pad vont très bien s'entendre avec les livres papier. Ils ne sont absolument pas antinomiques. L'I Pad va nous donner un confort supplémentaire car on va pouvoir stocker plusieurs ouvrages dans un petit appareil très léger.

Mais, n''oublions pas aussi que l'I Pad possède une batterie. C'est un outil. Jamais il ne pourra remplacer le livre. L'autonomie d'un livre papier ne se mesure pas tandis que celle de l'i pad est une donnée très concrète.

Viabooks : Comment voyez-vous l'évolution du support livre papier?

P.R: Aujourd'hui, plus que jamais on va prendre conscience qu'un livre c'est un texte mais aussi un objet. Je suis donc très confiant pour les livres de qualité, les belles éditions qui vont être de plus en plus recherchées.

En savoir plus

Librairie Mollat, 11-15 rue Vital Carles, 33 300 Bordeaux.

Tel:05-56-56-40-40.

Site web: www.mollat.com.

Philippine Cruse, le 10 juillet 2012

Noter : 
 
|
Recommander :