Chicklit

Notre sélection de livres pour "filles"

Parce que nous adorons toutes, lire ce genre de livre au bord de la piscine, sur son transat ou bien sur sa serviette de plage, voici une sélection au top du top de la « girly attitude ». Parmi elles des auteures pionnières comme Sophie Kinsella. Rire, larmes, suspens, tous les goûts seront au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix ! 

Ma vie (pas si) parfaite, Sophie Kinsella, 2017, (Belfond)

De quoi ça parle ? À Londres et dans le Somerset, de nos jours. Sorties culturelles, soirées animées, restos branchés, job de rêve dans une grande agence de pub, d’après ses comptes Facebook et Instagram, Katie, 26 ans, vit la vie géniale des it-girls de Londres. En réalité, elle loue une fortune une chambre minuscule dans une coloc à presque deux heures du centre, vit sur un budget tellement serré qu’elle doit parfois choisir entre un repas et un « mokaccino » hors de prix et travaille pour une boss cauchemardesque. Et quand cette dernière décide de la virer sous un prétexte pour le moins léger, Katie n’a d’autre choix que de rentrer chez son père dans le Somerset. Mais pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d’elle ? Katie va trouver un moyen de faire venir Londres à elle et de faire de la ferme familiale l’endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu’il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et avec eux, de vieilles connaissances… 

Pourquoi on aime ? Sophie Kinsella est de retour et sa formule fonctionne toujours aussi bien. Ce livre drôle et bien rythmé nous introduit dans la vie d’une jeune femme, terriblement sympathique, légèrement maladroite mais un peu menteuse sur les bords et qui se fait rattraper par ses mensonges. Bien que les ingrédients soient les mêmes on ne se lasse pas de ces situations toujours plus loufoques les unes que les autres que subies l’héroïne. Dans son dernier roman l’auteur britannique offre au lecteur une vision contrastée entre le glamour des grandes villes et l’authenticité des campagnes.  Cependant derrière les mésaventures de Katie se cachent de nombreuses critiques de la société, dissimulées par l’humour. Sophie Kinsella met tout d’abord en avant la difficulté de vivre dans une grande ville, comme Londres, lorsqu’on n’a pas forcément les moyens. Les pages de descriptions de colocations précaires ou bien celles abordant les problèmes récurrents des transports en communs coulent à flot. Cependant le lecteur comprend très vite au fil des pages que la campagne n’est pas beaucoup plus glorifiée. L’auteur ne s’arrête pas là et cherche également à dénoncer certaines pratiques sur les réseaux sociaux et notamment Instagram. Cette volonté de vouloir constamment montrer à quel point notre vie est géniale, quitte à mentir et à mettre en scène un quotidien plein d’illusions et de faux semblants. Sophie Kinsella ajoute également à sa critique la mode autour du bio, du sans gluten et des régimes alimentaires « healthy », suivies la plus part du temps pour faire comme tout le monde. Comme souvent dans ce genre de roman il y a peu d’inattendu mais on passe un très bon moment en compagnie de Katie. Ma vie (pas si) parfaite est une belle leçon de vie.

Le jour où les lions mangeront de la salade verte, Raphaëlle Giordano, 2017, (Eyrolles)

De quoi ça parle ? L'homme est un lion pour l'homme. Et les lions ne s'embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous... C'est ce que Romane appelle : la "burnerie". Trentenaire passionnée et engagée, Romane accompagne ces félins mal embouchés vers davantage d'humanité. Elle a créé une société qui leur propose un programme unique en son genre, relooking intégral de posture et de mentalité. Parmi ses nouveaux participants figurent de beaux spécimens. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d'affaires, PDG d'un grand groupe de cosmétiques, charismatique en diable, mais horripilant archétype de burnerie ! Saura-t-elle le faire évoluer pour qu'il exprime autrement sa puissance intérieure, avec plus de justesse et de respect pour autrui ? Une évidence : elle va avoir du fil à retordre.

Pourquoi on aime ? Et si ce livre qu’on lit sur son transat nous apportait une profonde réflexion sur notre comportement ? C’est en tout cas ce à quoi peut prétendre, Le jour où les lions mangeront de la salade verte, en analysant les travers des relations humaines. Pour cela l’auteure nous présente plusieurs personnages qui ont comme point commun de trop s'imposer en dépit du mal-être qu'ils diffusent autour d'eux. Raphaëlle Giordano parle ici de personnes ayant des comportements « burnés ». Au fil des expériences vécues et racontées par Maximilien, Nathalie, Bruno et Patrick, le livre nous invite à réfléchir sur notre façon d'agir avec les autres et nous apporte une manière de réagir plus appropriée face à certaines situations. C’est donc un roman feel good à mettre entre de nombreuses mains et qui amène à la réflexion sur soi. Tout cela se fait par la plume fluide de l’auteure qui est loin d’être moraliste malgré le thème abordé. Le livre est donc très agréable à lire et oscille entre plusieurs émotions, du rire aux larmes. Ce roman feel good aux allures d’histoire romanesque se dévore pour notre bien-être.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi, 2017, (Fayard)

De quoi ça parle ? « Je ne t’aime plus. » Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Pourquoi on aime ? Avec ce nouveau roman Virginie Grimaldi provoque chez le lecteur une multitude d’émotions. On sourit, on rit, on pleure, on est bouleversé. Les émotions surviennent notamment parce qu'elle raconte indéniablement bien ce qui peut arriver à monsieur ou madame tout le monde à un moment dans sa vie. Ses personnages sont touchants de sincérité. Si vous êtes adepte de l’auteur vous remarquerez probablement le clin d'œil à son roman précédent et ses anciens personnages. L’œuvre nous fait grandement réfléchir sur le bonheur, le malheur et sur la vie en général. En tournant la dernière page l’envie de nous fabriquer une belle vie nous submergera, autant que l’héroïne. Le lecteur ressort grandit de cette lecture. Bien que ce ne soit pas forcément un roman «feel-good », le lecteur peut tirer une leçon de vie au fil des pages parcourues. Pour être heureux, il faut le vouloir. Avec Virginie Grimaldi, l’espoir prend le dessus sur le désespoir.

Jamais plus, Colleen Hoover, 2017, (Hugo Romans)

De quoi ça parle ? Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Pourquoi on aime ? Si vous chercher un livre amusant et léger pour vos vacances passer votre chemin. Jamais plus de Colleen Hoover est une œuvre profondément triste et bouleversante. Ici l’émotion est au rendez-vous, le lecteur vacille entre les histoires d’amour d’hier et d’aujourd’hui de Lily et aborde à la fois un sujet aussi complexe que la violence conjugale. Ce roman va faire battre votre cœur à toute allure. Vous aurez l'impression d'être Lily, de partager ses joies, ses doutes, ses peurs, ses peines, ses amours au quotidien. La facilité d’association au personnage se fait notamment car Lily ne fait pas partie de ses héroïnes qui ont réponse à tout et qui font forcement les bons choix. Lily est un personnage aussi humain que nous, Lily c’est vous. Aussi le lecteur parvient à tirer autant de leçons de ce livre que les personnages eux-mêmes. L’auteur nous emmène dans des questionnements plus que pertinents et fait tomber tous les a-prioris sur certains sujets tabous. Cette histoire émouvante au thème novateur chez Colleen Hoover permet donc de s’interroger sur les limites de chacun, sur le fait que l'amour les repousse parfois. Et nous ? Quelle serait notre propre limite ?

Rivalité, Alyson Noël, 2017 (Harper Collins)

De quoi ça parle ? A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un. Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops. Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice. Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star. Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé. Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing. Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés.

Pourquoi on aime ? A mi-chemin entre Gossip Girl et Pretty Little Liars, l’auteur nous transporte dans un monde glamour et luxueux où tous les coups sont permis. La jalousie, les faux semblants et la manipulation seront au rendez-vous. Jusqu’où pouvons-nous aller pour atteindre nos objectifs ? L'auteur mêle la question des codes et de l’apparence dans ce milieu par le biais d’une poignée de personnages assez différents les uns des autres. Ajouter à cela, la disparition inquiétante d'une star que nos trois personnages principaux ont tous côtoyée. Ce livre sous forme d’enquête est complètement addictif et rien ne pourra vous détacher de votre lecture. Une fois plongé dans l'histoire, tout s'enchaine très vite et les rebondissements surviennent à chaque page. L'intrigue est parfaitement bien réalisée, la plume d’Alyson Noel est très fluide et l'immersion dans ce monde de la nuit sans pitié est complétement maîtrisée. Dès que la dernière page sera tournée vous n’aurez qu’une envie ; acheter la suite. Petit bonus les titres des chapitres nous renvoient à des hits musicaux, de quoi composer sa playlist pour l’été.

0
 

En ce moment

Véronique Olmi reçoit le Prix du Roman Fnac pour " Bakhita"

Le 16e Prix du Roman Fnac est attribué à Véronique Olmi pour son livre Bakhita publié aux éditions Albin Michel.

Emmanuel Carrère lauréat du prix FIL de littérature

Lundi 4 septembre, Emmanuel Carrère a reçu le prix FIL de littérature, décernée par la Foire internationale du livre de Guadalajara au Mexique.

Une nouvelle de Murakami bientôt adaptée au cinéma

Le cinéaste coréen Lee Chang-dong fait son grand retour, après huit ans d’absence, pour présenter son nouveau projet, Burning.

Louis-Philippe Dalembert récompensé par le Prix Orange du Livre

Christine Albanel, directrice de la RSE, de la Diversité, des Partenariats et de la Solidarité d’Orange, et Erik Orsenna, écrivain, membre de l'Aca

Le TOP des articles

& aussi