Sélection

13 à la douzaine : les BD à ne pas manquer

Hergé a les honneurs du Grand Palais. Astérix et Lucky Luke refont surface. La bande dessinnée a plus que jamais le vent en poupe. Découvrez notre sélection des BD les plus marquantes de la saison. 

Découvrez notre sélection de 13 bandes dessinées à ne pas manquer. 13 coups de coeur, pour ravir les amateurs de classique, d'humour, de politique d'histoire ou de voyage.

>LES INCONTOURNABLES

 

1) Les XII travaux d’Asterix, Albert Uderzo, René Goscinny, (Edition Hachette Asterix)

De quoi ça parle ?  50 avant J.-C. Dans la Gaule occupée par les Romains, un petit village résiste encore et toujours à l’envahisseur. Jules César, à qui l’on a rapporté que ces irréductibles Gaulois étaient dotés de pouvoirs divins, leur lance alors un défi. Astérix et Obélix devront se soumettre à douze épreuves (comme les travaux d'Hercule). S'ils réussissent, César leur promet de quitter le pouvoir et de le remettre à Abraracourcix, leur chef. Mais s'ils perdent une de ces épreuves, ils connaîtront la colère de César. Le Romain Caius Pupus est envoyé avec eux pour leur servir à la fois de guide et d'huissier.

Pourquoi on l’aime ? Pour fêter les 40 ans du dessin animé Les 12 travaux d’Astérix sorti en 1976, Hachette propose une nouvelle édition du livre qui transpose sur papier le long-métrage. On y retrouve plus de 40 illustrations inédites, présentées en pleines pages, encrées à la plume et colorées à l’aquarelle, conçues à partir des croquis et model sheets créés par le dessinateur pour le film. La couverture, inédite, est également signée Uderzo. Il est intéressant de voir que ce film, qui n’était pas tiré d’une bande dessinée, va retrouver la forme originelle des aventures d’Astérix.

2) Tintin, Le Secret de la Licorne, Hergé, (Edition Casterman)

De quoi ça parle ? Dans cette aventure, Tintin accompagne le Capitaine Haddock sur les traces de son glorieux ancêtre, le chevalier François de Hadoque. Après avoir offert au Capitaine Haddock le modèle réduit d'un bateau qui se révèle être la réplique de celui de l'ancêtre du Capitaine, Tintin découvre dans le mât un parchemin mystérieux. C'est le début d'une folle course au trésor qui entraînera nos héros à la recherche d'autres indices afin de reconstituer une mystérieuse carte au trésor.    

Pourquoi on aime ? A l'occasion de l'exposition sur Hergé au Grand Palais, pourquoi ne pas relire certains classiques des aventures de Tintin? Le Secret de la Licorne est une référence dans cette collection. On se laisse facilement emporter par cette aventure pleine de rebondissements. Le secret autour des maquettes de bateau est passionnante et les passages contés par le capitaine Haddock nous émmerveillent toujours autant. Ce grand classique est à lire et à relire sans modération.

 

 

3) Lucky Luke - Nouvelles aventures Tome 7 : La terre promise, Achdé, Jul, (Edition Lucky Comics)

De quoi ça parle ? Sous l'escorte de Lucky Luke, une famille juive d'Europe de l'Est débarque aux Etats-Unis pour y retrouver l'un des leurs qu'ils croient avocat à New York. De nouvelles aventures pour Lucky Luke et son fidèle compagnon Jolly Jumper à l'occasion des 70 ans de la série.

Pourquoi on l’aime ? Quoi de plus réjouissant que d’apprendre la sortie d’un nouvel album de Lucky Luke ? L’homme qui tirait plus vite que son ombre revient dans un numéro plutôt innovant puisqu’il vient en aide à une communauté le plus souvent absente de ces albums, la communauté juive. A travers cette nouvelle bande dessinée Jul a su rester fidèle aux classiques tout en réalisant un album moderne, contemporain.  

4) Spirou - Tome 10 : La lumière de Bornéo, Frank Pé, Zidrou, (Edition Dupuis)

De quoi ça parle ? Spirou n'est plus journaliste ! Après avoir refusé de modifier un article un peu trop critique sur un barrage hydroélectrique en pleine jungle palombienne financé par un gros annonceur du journal, Spirou claque la porte du Moustique. Désoeuvré, il décide de prendre le temps de vivre et de rattraper le temps perdu, notamment en se mettant à la peinture et au jardinage. Mais d'étranges événements vont l'empêcher de réaliser ses envies.

Pourquoi on l’aime ? On découvre dans cet album un Spirou beaucoup plus moderne, plus adulte et plus réaliste.  Frank Pé fait de Spirou un héros actuel. Les décors de cette bande dessinée mêlent élégamment le fantastique au réel et on se laisse porter très facilement vers la nouvelle aventure qui attend Spirou. C’est une des collaborations « Spirou vu par… »  la plus réussie.

>LES HEROÏQUES

5) Spider-Man: Les Santériens​,  Simone Bianchi, Jose Molina (Edition Panini Comics)

De quoi ça parle? Spider-Man affronte des morts-vivants dans les rues de Harlem, auxquels les Santérians sont liés. Peter prend conscience que cette affaire-là est différente. Sa vision de la mort et de l'au-delà changera avec ses découvertes.    

Pourquoi on l’aime? Un héros dont on ne se lasse pas. Qui résistera aux toiles d'araignées tentaculaires de l'un des plus célèbres héros de Comics ? Ce n'ième numéro de ses aventures flirte même avec le fantastique.

 

6) James Bond – Tome 1 : Vargr, Jason Masterson, Warren Ellis, (Editions Delcourt

De quoi ça parle ? Après une mission teintée de vengeance à Helsinki, James Bond est de retour à Londres afin de reprendre une affaire qui a laissé un autre agent 00 sur le carreau. Quelque chose de terrible est en train de se faufiler dans les rues de la capitale britannique, qui va entrainer Bond à Berlin. Pris au piège, isolé, il va devoir percer le secret qui entoure quelqu'un - ou quelque chose - baptisé... VARGR.

Pourquoi on l’aime ? James Bond arrive là où on ne l’attendait pas. Si de nombreux romans sur l’agent 007 ont fait succès, son apparition dans les comics est des plus étonnantes. Bien que l’intrigue soit plutôt classique, le récit dense et le rythme hyperactif, donnent à cette bande dessinée quelque chose de très similaire aux adaptations avec Daniel Craig. Notre agent secret préféré se retrouve face à de vrais méchants, et nous offre des scènes explosives et intenses. Cependant ne vous attendez pas à reconnaitre un James Bond familier puisque le dessinateur s’est inspiré des descriptions qui figurent dans les romans.

7) Walking Dead – Tome 26: L’appel aux armes, Charlie Adlard, Stefano Gaudiano, Robert Kirkman, (Editions Delcourt)

De quoi ça parle ? Kirkman et Adlard possèdent cette capacité à se renouveler magistralement ! L'univers de Walking Dead nous plonge dans un nouvel arc de vengeance et de sang pour le groupe que continue à diriger Rick Grimes. Les Chuchoteurs ont pensé semer la terreur. Ils ne vont récolter que la vengeance de la communauté emmenée par Rick, Michonne et les autres. Alors qu'ils pensaient avoir retrouvé une forme de normalité dans ce monde devenu fou depuis l'apocalypse zombie, l'existence et les humains rescapés font à nouveau basculer leur vie dans un maelstrom de violence et de sang.

Pourquoi on l’aime ? Vous attendez avec impatience l’arrivée de The Walking Dead saison 7 ? Alors le tome 26 « L’appel aux armes » de la bande dessinée est le parfait moyen de patienter. Ce nouveau tome nous apporte beaucoup d’informations sur les chuchoteurs. De plus on revient à un moment crucial puisqu'après avoir semé la terreur, ce nouveau groupe va récolter la vengeance de Rick Grimes et de sa communauté. Ce nouvel opus nous plonge donc dans des nouveaux moments sanguinaires.

> LES HISTORIQUES

8) Le dernier assaut, Jacques Tardi, Dominique Grange, (Edition Casterman)

De quoi ça parle ? Pendant la Première Guerre mondiale, le brancardier Mathurin Broutille enchaîne les rencontres toutes plus désagréables les unes que les autres : le capitaine raciste de la coloniale, les soldats nains du roi d'Angleterre, les armes dernier cri des Allemands. Une dénonciation de la bêtise et de la cruauté de la hiérarchie militaire.

Pourquoi on l’aime ? La Première Guerre mondiale est un des thèmes majeurs dans l’œuvre de Jacques Tardi. Le dessinateur nous montre une nouvelle fois son talent pour illustrer l’horreur et l’absurdité de cette guerre dans « Le dernier assaut ». L’œuvre qui est très riche en anecdotes et en détails témoigne d’une grande documentation. Elle est vendue avec un CD de chansons interprétées par Dominique Grange, la compagne de Jacques Tardi qu’il est très intéressant d’écouter en lisant cette bande dessinée.

9) L'armée de l'ombre - Tome 4 : Nous étions des hommes, Olivier Speltens, (Edition Paquet Eds)

De quoi ça parle ? Août 1944. Les troupes allemandes, repoussées vers l'Allemagne, subissent les bombardements des avions soviétiques. Février 1945. Dans une dernière tentative pour arrêter les Russes, les Allemands font sauter les ponts sur l'Oder et les enfants sont enrôlés dans les troupes combattantes. Dernier volume de la tétralogie.

Pourquoi on l’aime ? L'armée de l'ombre tome 4 est le dernier volume d'un travail remarquable sur la Deuxième Guerre mondiale. Cette oeuvre est tragique puisqu'elle met en scène la fin de cette guerre. Les images sont intenses et donnent un rythme fort au texte. Les dessins dressent une synthèse extrèmement puissante de la guerre. Ce travail historique et visuel qu'a réalisé Olivier Speltens est si bien découpé et bien construit qu'il plaira à tout les amateurs d'Histoire.

 

> HUMOUR ET ARSENIC

10) Le rose vous va si bien, Véronique Grisseaux, Eva Rollin, (Edition Casterman)

De quoi ça parle ? Comté du Lancashire, hiver 1853. La jeune, gracieuse et orpheline Mathilda pousse la porte du manoir de Lockwood où elle est engagée comme gouvernante pour l'abominable Sarah, la fille du comte Edward de Kenston. Lui qui est si charmant ! Et son frère tellement inquiétant... Mais qui est donc cette mystérieuse femme en rose à l'énergie folle qui semble connaître Mathilda si intimement ? Durant l'hiver 1853, Mathilda, jeune gouvernante naïve, arrive au manoir de Lockwood dans le comté du Lancashire pour s'occuper de Sarah, la fille insupportable du comte Edward de Kenson. Cet ouvrage est inspiré des romans de Barbara Cartland.

Pourquoi on l’aime ? Le vrai plus de cette bande dessinée vient du jeu de mise en abime qu’a imaginé Véronique Grisseaux en faisait intervenir la romancière Barbara Cartland et ses commentaires au sein de ses œuvres et de ses personnages. Cette parodie de Cartland est tout aussi surprenante que drôle et nous emmène dans un univers délicieusement surprenant.   Plein d'esprit. Un rose qui fait voir la vie en couleurs!

>LE POLITIQUE

11) La face crashée de Marine Le Pen, Riss, Saïd Mahrane, Richard Malka, (Edition Grasset)

De quoi ça parle ? 7 mai 2017 : matin du second tour de l’élection présidentielle. Marine Le Pen se réveille sur un air de Dalida. Le soir même, sa vie basculera. Peut-être. Une longue journée l’attend… D’abord, une visite secrète chez son psychanalyste : plongée trouble dans l’enfance et les années de fête. Puis, un ultime complot du vieux Front à déjouer. Florian Philippot qui se voit à Matignon et ne pense qu’à son 20 heures. Marion en embuscade, médaille de la Vierge autour du cou. Jean-Marie Le Pen qui se confie à son ami Serge Moati. Les dossiers secrets du parti. Le déjeuner mensuel des trois conspirateurs, Zemmour, Villiers, et Buisson. Les anciens du GUD qu’il faut cacher. L’envers de la dédiabolisation. Les affaires et les lingots que nul ne saurait voir. Les idées nouvelles de Soral et Dieudonné. Et, par-dessus tout, le marketing. Présidente, oui, mais pour quoi faire ?

Pourquoi on l’aime ? Après La face karchée de Sarkozy, Riss et Richard Malka mènent de nouveau une enquête irrévérencieuse, pour ne plus rien ignorer d’une candidate encore mystérieuse. Cette bande dessinée nous dévoile la vie de Marine Le Pen pendant une journée, le jour des résultats du second tour. Il est notamment très intéressant de savoir que toutes les informations figurant dans cette bd ont été vérifiées. Elles proviennent d’une investigation minutieuse réalisée par le journaliste Saïd Mahrane (enquêteur au Point, en charge du FN depuis 12 ans). Cette œuvre drôle et légère à la fois nous amène à réfléchir.

> LES VOYAGEURS

 

12) L’arabe du futur – Tome 3, Riad Sattouf, (Edition Allary Ed)

De quoi ça parle ? Dans le premier tome publié en 2014 et qui couvre la période 1978-1984, le petit Riad est ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Le deuxième tome, paru en 2015, raconte sa première année d’école en Syrie (1984-1985). Dans ce troisième tome (1985-1987), après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L’enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales...

Pourquoi on l’aime ? Si vous avez aimé les deux premiers tomes vous ne serez pas déçu par celui-ci. Riad Sattouf continue de nous raconter son enfance en Syrie de 1985 à 1987. Dans ce troisième opus l’auteur se livre de plus en plus, Riad qui grandit et qui a maintenant 7 ans prend conscience du monde étrange, merveilleux et effrayant qui l'entoure. La sensibilité aiguë du petit garçon et son regard honnête sur le monde sont encore au rendez-vous, pour notre plus grand bonheur.

 

 

13) Les brumes de Sapa, Lolita Séchan, (Editions Delcourt)

De quoi ça parle ? Peut-on être amis quand tout nous sépare ? Les étapes qui construisent nos vies d’adulte Sont-elles les mêmes lorsqu’on a des existences très éloignées ? Obstacles du quotidien, premiers amours, premiers travails, rapport aux parents… Sur fond de transformation du Vietnam, deux jeunes femmes que tout sépare vont vivre une amitié de celles qui montrent que certaines questions sont universelles…

Pourquoi on l’aime ? Lolita Séchan nous offre un premier album très personnel avec Les brumes de Sapa. Elle évoque sa rencontre avec Lo Thi Gom, une vietnamienne de 12 ans. Un lien, qui existe encore aujourd’hui, va se tisser entre la Parisienne chouchoutée par ses parents et la petite fille de la minorité Hmong opprimée au Vietnam. Lolita Séchant nous parle de ses voyages, de ses rencontres, de ses amours, de sa famille. Elle évoque aussi ce peuple de montagnards vivant au nord du Viêt Nam, les Hmong. Dans cette bande dessinée vous trouverez beaucoup d’émotion, une belle écriture et des dessins fins et élégants.

3
 

En ce moment

"La première fois", thème du nouveau concours de nouvelles lancé par MonBestSeller

Le site des auteurs indépendants et riches de nombreux talents, Mon Best Seller, lance un nouveau cocours de nouvelles sur le thème de

Olivier Norek lauréat 2019 du Prix Relay des Voyageurs Lecteurs avec "Surface"

Le 42ème Prix Relay des Voyageurs Lecteurs a été décerné à Olivier Norek, pour son livre Surface aux éditions Michel Lafon.

"Ne reste pas à ta place", un livre inspirant de Rockaya Diallo

Après une belle bibliographie, la militante Rokhaya Diallo frappe fort avec son nouveau livre sorti le 27 mars dernier aux éditions Marabout.

"L'archipel français",de Jérôme Fourquet reçoit le Prix du livre Politique 2019

Le samedi 30 mars 2019, Jérôme Fourquet, directeur département de l'opinion de l'Ifop et politologue a reçu le prestigieux Prix du l

Le TOP des articles

& aussi