Evénement

Angoulême : le festival de la BD fait peau neuve

Le festival international de la bande dessinée d’Angoulême revient pour sa 44ème édition du 26 au 29 janvier. Si l’évènement a failli ne pas avoir lieu, suite au boycott des principaux éditeurs BD, le festival tente pour cette nouvelle édition un retour aux sources. Cette année environ 2000 auteurs seront présents et près de 350 évènements auront lieux pendant ces trois jours destinés à rendre hommage à la bande dessinée et tout ce qui l’entoure. Viabooks vous offre un petit aperçu de ce qui vous attend cette année.  

Chaque année le festival d'Angoulême propose de nombreuses activités autour d'un thème commun, la BD. Que ce soit par le biais des expositions, des rencontres, des concerts, des ateliers pour enfants ou encore des résultats du palmarès des Fauves d'Angoulême, tout est fait pour reunir les passionnés de bandes dessinées. A quelques jours du festival Viabooks vous fait découvrir une petite partie de cette programmation hors norme.  

Les expositions à ne pas manquer

Le festival d’Angoulême est l’occasion de découvrir des expositions, parfois inédites, concernant les bandes dessinées. Cette année une douzaine d’expositions seront au rendez-vous, si vous n’avez pas le temps de toutes les découvrir Viabooks vous en a sélectionné cinq à ne pas manquer.   

> Hermann, Le naturaliste de la bande dessinée : Espace Franquin, salle Iribe, 1, boulevard Berthelot / du 26 au 29 janvier 2017

Cette année le festival d'Angoulême rend hommage à son président Herman avec cette exposition. En 1964 il est rédacteur en chef du Journal de Tintin. Dans les années 70, il se lance en solo. À travers les époques et les styles, usant d’une vaste palette d’outils, Hermann a creusé son sillon sans se soucier des modes, ce qui ne l’a pas empêché de séduire le grand public. Car à l’image du titre de son dernier livre, publié en 2016, Hermann est un passeur de la bande dessinée. Parmi les 5 000 planches de bande dessinée produites par le torrent créatif d’Hermann depuis 50 ans, plus de 150 d’entre elles ont été choisies pour l’exposition que le Festival consacre. Cet évènement présentera tous les aspects de son œuvre, dominée par un registre auquel Hermann reste lié, le western, avec la série "Comanche".

> Le monde de Gaston Lagaffe : Place de l’Hôtel de Ville / du 26 au 29 janvier 2017

Gaston Lagaffe célèbre ses 60 au festival d’Angoulême. Apparu mystérieusement dans l’hebdomadaire Spirou en 1957, le gaffeur le plus célèbre de la bande dessinée a permis à son créateur, André Franquin, de donner à son dessin une générosité et un dynamisme extraordinaires. Cette exposition, destinée à tous les publics, est constituée de reproductions de gags mythiques de la série. Les visiteurs y retrouveront les thèmes qui parcourent toute l’œuvre de Franquin : l’écologie, l’antimilitarisme, les rapports humains, la ville, le design, les voitures et plein d’autres.  Il s’agit ici de montrer comment Franquin a pu faire évoluer son trait au contact de Gaston, personnage pour lequel l’auteur belge s’est vite pris d’affection. Cette exposition lui rendre hommage, et permet aussi de rappeler qu’André Franquin, aujourd’hui considéré comme l’un des auteurs les plus importants de la bande dessinée du XXe siècle, disparaissait il y a juste 20 ans.

> Kazuo Kamimura, l'estampiste du manga : Musée d'Angoulême / du 26 janvier au 12 mars 2017

L’art de cet auteur et illustrateur japonais culte des années 1970, Kazuo Kamimura, est présenté pour la première fois en France. L’œuvre de Kamimura est associé à la croissance du gekiga, un genre du manga spécifique caractérisé par des scénarios travaillés et sophistiqués, destiné aux adultes. Disparu à en 1986, l’œuvre de Kamimura dresse le portrait d'une société japonaise, encore sous la tutelle américaine. Cette exposition est une occasion exceptionnelle, pour les amateurs de manga autant que pour le grand public, de découvrir plus de 150 planches et illustrations de l’artiste. Exposées pour la première fois, elles soulignent la particularité de son style et assoient le talent de cet auteur hors-norme.

> Valérian de la case à l'écran : L’Alpha - Médiathèque de Grand Angoulême / du 26 au 29 janvier 2017

À l’occasion des 50 ans de Valérian et Laureline et de l’adaptation de leurs aventures par Luc Besson, qui sortira au cinéma le 26 juillet 2017, le festival de la BD propose un retour sur la série SF culte de Mézières et Christin à travers une exposition. Au programme, des contenus du film en exclusivité mondiale, recherches, costumes, extraits et documents inédits seront présentés en exclusivité à Angoulême. Ils témoignent des idées et des solutions trouvées par l’équipe de production de Valérian et la Cité des mille planètes pour traduire à l’écran cette vision du futur apparue il y a cinquante ans déjà. Vous retrouvez également les planches et les dessins de l’œuvre originelle pour les fans.

> La French Touch de Marvel : Théâtre d'Angoulême - Scène nationale / du 26 au 29 janvier 2017

Depuis de nombreuses années, Marvel Comics, l’éditeur de SpiderMan, Iron Man, les X-Men, Deadpool et consorts, publie des auteurs français. C’est la French Touch de Marvel qui s’expose au Festival en janvier 2017. L’exposition présente une sélection de croquis, planches et dessins réalisés par des artistes français pour le compte de Marvel Comics et Panini Comics, l’éditeur français de Marvel, qui fête cette année ses vingt ans. Aux côtés de dessinateurs talentueux tels que Jean Frisano, Philippe Buchet, Claire Wendling, Philippe Briones ou encore Paul Renaud, s’affichent douze artistes majeurs de la bande dessinée franco-belge – dont Bastien Vivès, mais aussi Pénélope Bagieu et Lewis Trondheim, Boulet. Marvel n'a de cesse de faire rêver plusieurs millions de lecteurs. Angoulême rend hommage aux artistes hexagonaux qui participent à ce rêve à travers une exposition. 

Les concerts dessinés

> Concert dessiné, China Moses et Pénélope Bagieu : Théâtre d’Angoulême - scène nationale / Vendredi 27 janvier - 20h30

Le Festival d’Angoulême reçoit, le temps d’une soirée exceptionnelle, deux artistes qui ont en commun, la générosité et un talent certain de narratrice, la chanteuse China Moses et l’auteure Pénélope Bagieu offriront sur la scène du théâtre d’Angoulême un moment unique placé sous le signe de la fusion entre jazz et dessin. Leur réunion sur scène sera l’occasion de raconter une nouvelle histoire, partagée avec les festivaliers. China Moses chantera accompagnée de ses musiciens, pendant que Pénélope Bagieu dessinera en direct des illustrations qui seront projetées sur grand écran. Un événement fait pour rappeler que l’improvisation, la spontanéité et la capacité de donner vie à la création sont autant de liens qui unissent le jazz et la bande dessinée.

> Concerts de Dessins : Théâtre d’Angoulême – Scène nationale / du 26 au 29 janvier 2017 - 14h

Toujours très appréciées des festivaliers, ces interventions de dessinateurs en live avec des musiciens vont de nouveau faire salle comble cette année. Rendant hommage au Grand Prix Hermann, les Concerts de Dessins de la 44e édition auront pour thème l’univers du western. Et comme chaque année, les auteurs qui ont accepté de se prêter à l’exercice dessineront à partir d’un scénario original réalisé par Alfred, lauréat du Prix du Meilleur album en 2014 pour Come Prima. À ses côtés, le compositeur et multi-instrumentiste qu’on ne présente plus, Areski Belkacem, interprétera avec ses musiciens une partition originale.

Les rencontres

> Daniel Clowes : Auteur culte de Ghost World, de Wilson et d’Ice Haven, l’Américain Dan Clowes publie en 2016 Patience (Cornélius), un voyage dans le temps halluciné qui rend hommage au trait de l’auteur de comics Steve Ditko. Clowes compte parmi les invités de marque de cette 44e édition !

> Rencontres spécial Valérian : Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, les créateurs de Valérian et Laureline (Dargaud), seront présents à Angoulême pour deux rencontres exceptionnelles ! Ils reviendront sur les 50 ans de leur série culte et sur les coulisses de l’adaptation de leur bande dessinée par Luc Besson. Deux rencontres mémorables en perspective…

> Mari Yamazaki et Tori Miki : Les Japonais Mari Yamazaki (Thermae Romae, Casterman) et Tori Miki (Intermezzo, IMHO) publient en janvier 2017 le premier tome de leur nouvelle série à quatre mains, Pline (Casterman). Une nouvelle incursion dans la Rome antique pour l’autrice japonaise !

> Gengoroh Tagame : Auteur de mangas homoérotiques explicites, Gengoroh Tagame est également l’auteur du Mari de mon frère, publié en 2016 (Akata). Il reviendra au Festival sur sa carrière de mangaka, entamée au milieu des années 1990.

> Chris Claremont : S’il n’a pas créé les X-Men, Chris Claremont reste le scénariste emblématique de ces personnages hors-norme. Avec lui, la série a ressuscité dans les années 1970, réveillant l’intérêt des lecteurs pour des superhéros alors au bord de la désuétude. Sa présence à Angoulême sera l’occasion de découvrir comment le scénariste a su intégrer les problématiques sociales et politiques de son temps à un univers auparavant voué principalement à la fantaisie.

> Le duel Tintin-Spirou : Rencontre au sommet pour la bande dessinée franco-belge ! Autour du Grand Prix Hermann, différents auteurs des journaux Spirou et Tintin défendront leurs couleurs respectives. Bruxelles Vs Marcinelle, que le match commence ! Une rencontre exceptionnelle de plus de 2 heures animée par Thierry Tinlot, ancien rédacteur en chef de Spirou.

> Les Rencontres Télérama du Nouveau Monde : Interroger une œuvre. Faire dialoguer des auteurs d’univers proches, ou très différents, autour d’une thématique commune. Montrer des planches, les faire commenter. À travers des rencontres en public, Télérama interroge la bande dessinée française et internationale.

> Les conférences et les débats du Conservatoire : Érudites, historiques et souvent inattendues, les conférences du Conservatoire proposent, dans deux amphithéâtres du Conservatoire Gabriel Fauré, une série d’exposés conviviaux d’une heure et demie, animés par des spécialistes et liés à la programmation du Festival ou à divers thèmes en rapport avec la bande dessinée. De quoi offrir différents éclairages, souvent inédits, sur l’histoire et l’esthétique de la bande dessinée.

> Les Rencontres lycéennes : Depuis plusieurs années, des auteurs des Rencontres internationales sont invités à intervenir pendant le temps du Festival devant des lycéens et lycéennes d’Angoulême. Préparées en classe en amont avec les enseignants d’arts plastiques, de langues ou d’histoire-géographie, ainsi que les centres de documentation des établissements, ces rencontres d’une durée comprise entre une et deux heures donnent lieu à des échanges aussi variés que passionnés.

> Les Rencontres du palmarès : Le dimanche 29 janvier, le lendemain de l’annonce du palmarès de la 44e édition, les artistes lauréats présents à Angoulême seront invités à répondre aux questions du public.

 

Le coin jeunesse

La bande dessinée est un art qui réunit les grands et les petits. Le Festival propose donc cette année encore de nombreuses activités destinées aux plus jeunes. Le Quartier Jeunesse est devenu depuis quelques années le lieu qui regroupe les expositions, les rencontres, les ateliers et les animations destinés au jeune public.

> Les rencontres, un moment unique avec un auteur jeunesse

La rencontre entre un auteur et son jeune public reste un moment unique et privilégié. Tous les ans le Festival propose des rencontres avec les auteurs de leurs albums préférés pour répondre aux attentes de ces jeunes visiteurs. Principalement réalisé grâce à la présence des auteurs des albums de la Sélection Jeunesse, le programme des rencontres jeunesse propose chaque jour un plateau inédit. Cependant face au succès de ces moments précieux tout le monde n’aura pas sa place, réservé donc dès maintenant pour le jeudi 26 et vendredi 27 janvier. 

> Des ateliers pour découvrir, créer et expérimenter

Les enfants sont souvent très curieux de découvrir et appréhender les rouages de la bande dessinée, de la sérigraphie ou de la réalisation d’un journal. Pour répondre à cette envie d’expérimenter le festival propose des ateliers dans lesquels des spécialistes encadrent chaque jour des petits groupes dans un espace dédié. De la même manière que les rencontres ces ateliers connaissent un engouement grandissant, et il est indispensable de réserver en ligne.

> Les expositions, une découverte indispensable

Des planches, des albums, des univers… les expositions sont toujours l’occasion de découvrir les univers d’auteurs confirmés et de créateurs en herbe. Cette année, outre l’exposition des œuvres lauréates du concours de la BD scolaire et l’exposition des albums de la Sélection Jeunesse, le public est invité à s’immerger dans l’univers unique du Château des étoiles. L’œuvre d’Alex Alice, parue chez Rue de Sèvres, se voit pour la première fois consacrer une exposition.

> Le palmarès officiel du festival s’invite au quartier jeunesse

Depuis le début le Festival a à cœur de récompenser les albums destinés à la jeunesse et parus au cours de l’année. Cette année, 12 albums identifiés comme les incontournables de ces derniers mois concourent au Fauve d’Angoulême – Prix Jeunesse. Le jury, composé d’enfants et de Benjamin Renner, auteur du Grand Méchant Renard récompensé l’an dernier, se réunira pendant le Festival pour délibérer.

Les Fauves d’Angoulême

Le Palmarès Officiel du Festival International de la Bande Dessinée récompense des livres publiés en langue française, quel que soit leur pays d’origine, et diffusés dans les librairies des pays francophones entre le 1er décembre 2015 et le 30 novembre 2016. Ces 9 prix, dénommés les Fauves d’Angoulême, sont attribués pendant le Festival par plusieurs jurys. Ils sont désignés au sein de cinq listes spécifiques d’ouvrages établies au fil de l’année, par deux Comités de Sélection réunissant des experts reconnus de la bande dessinée. Ces cinq sélections sont ; Sélection Officielle, Sélection Polar SNCF, Sélection Patrimoine, Sélection Jeunesse et Sélection Bande dessinée alternative.

> LA SÉLECTION OFFICIELLE

42 livres en compétition cette année. Quatre des cinq prix décernés à des ouvrages issus de cette sélection sont attribués par le Grand Jury du Festival.

Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album : Le Fauve d’Or récompense le meilleur album de l’année, sans distinction de genre, de style ou d’origine géographique.

Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury : Ce prix récompense un ouvrage sur lequel le jury a souhaité attirer particulièrement l’attention du public, pour ses qualités narratives, graphiques et/ou pour l’originalité de ses choix.

Fauve d’Angoulême – Prix de la Série : Ce prix récompense une œuvre développée sur plusieurs volumes (à partir de trois), quel que soit le nombre total de volumes de la série.

Fauve d’Angoulême – Prix Révélation : Ce prix distingue l’œuvre d’un auteur en début de parcours artistique, dont la bibliographie professionnelle ne peut compter plus de trois ouvrages.

Fauve d’Angoulême – Prix du public Cultura : Ce prix est attribué au terme d’un vote du public organisé à la fois de manière dématérialisée, sur Internet, et physiquement au sein de l’Espace Cultura pendant le Festival. Le public élit son album préféré parmi 12 titres de la Sélection officielle préalablement sélectionnés par un comité de lecture composé de collaborateurs Cultura.

> LA SELECTION POLAR SNCF

Cinq livres en compétition. Un seul prix attribué au sein de cette sélection par un jury de personnalités : le Fauve Polar SNCF. Il récompense un polar en bande dessinée, original ou adapté d’une œuvre littéraire.

> LA SÉLECTION PATRIMOINE

Sept livres en compétition. Un seul prix est attribué au sein de cette sélection : le Fauve d’Angoulême – Prix du Patrimoine. Il est décerné par le Grand Jury du Festival. Ce prix récompense une œuvre appartenant à l’histoire mondiale de la bande dessinée, ainsi que le travail éditorial qui a permis de la redécouvrir.

> LA SÉLECTION JEUNESSE

Douze livres en compétition. Un seul prix est attribué au sein de cette sélection : le Fauve d’Angoulême – Prix Jeunesse. Il récompense une œuvre plus particulièrement destinée au jeune public, et est décerné par un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans, ainsi que par un auteur de bande dessinée, pour la première fois cette année. Benjamin Renner, lauréat du Fauve Jeunesse en 2016, fait au Festival l’honneur d’accepter de participer à ce jury.

> LA SÉLECTION BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE

Une trentaine de publications non professionnelles en compétition, sans distinction d’origine géographique ou de périodicité. Un seul prix est attribué au sein de cette sélection, le Fauve d’Angoulême – Prix de la Bande Dessinée Alternative. Ce prix est décerné par un jury spécialisé et récompense la meilleure publication non professionnelle.

> Plus d'informations sur le festival, sur le site officiel BD Angoulême

4
 

En ce moment

17 titres dans la première sélection du Prix Interallié

Légende photo : le prestigieux bâtiment du Cercle de l'Union Interallié

14 romans français dans la 1ère sélection du Prix Médicis

Le jury du prix Médicis a retenu 14 romans dans sa première sélection.

Les nouveaux "Talents Cultura" 2017: une moisson prometteuse

Légende photo : les auteurs des Talents Cultura avec à gauche Jean-Luc Treutenaere, le directeur de la communciation de Cultura.

Véronique Olmi reçoit le Prix du Roman Fnac pour " Bakhita"

Le 16e Prix du Roman Fnac est attribué à Véronique Olmi pour son livre Bakhita publié aux éditions Albin Michel.

Le TOP des articles

& aussi