Spécial Saint Valentin

Un bal littéraire pour fêter les amoureux

Comme chaque année Les Livreurs nous proposent le fameux Bal à la page de la St Valentin. Au programme de cette édition 2017 : soirée dansante entrecoupée de lectures des meilleurs livres de cette rentrée 2017. Si vous aimez la danse et la littérature cette saint Valentin atypique vous permettra de fuir le traditionnel dîner aux chandelles et de célébrer l'amour... des mots.

Ecoutez, lisez et dansez !

Le Bal à la page est un événement unique qui mêle la littérature et la danse. Lors de cette soirée vous aurez la possibilité, d’écouter les lectures, de monter sur scène pour danser, d’acheter ou de faire dédicacer vos livres préférés et de vous régaler d’un encas proposé par un délicieux traiteur africain. Cette année Les Livreurs ont choisi comme thématique la rentrée littéraire. Au cours de la soirée plusieurs auteurs renommés seront présents. Dimitri Bortnikov, Belinda Cannone, Éric Chevillard, Carole Fives, Denis Grozdanovitch, Hervé Le Corre et Daniel Pennac participeront  à l’évènement. Vous retrouverez la suite de la saga Malaussène, vous jetterez vos certitudes au cabinet avec Le Génie de la bêtise, vous rirez d’Une femme au téléphone, vous découvrirez Face au Styx, vous contournerez les clichés avec Ronce-Rose, vous frissonnerez à Prendre les loups pour des chiens, et surtout vous n'oublierez pas de vous Émerveiller. Un DJ, un pianiste et un professeur de danse seront également présents pendant le Bal à la page pour animer la soirée. Ce rendez-vous est donc à la fois original, littéraire, sensuel et complice.

Les auteurs qui vous accompagnerons pendant la St Valentin du Bal à la page

Dimitri Bortnikov : Né en Russie en 1968, Dimitri Bortnikov a commencé des études de médecine, puis s'est engagé dans l'armée, il devient ensuite aide-soignant, professeur de danse, cuisinier et enfin, écrivain. Un parcours virevoltant à l'image de son dernier livre, Face au Styx (2017). L'auteur, qui a abandonné sa langue maternelle à son arrivée en France en 2008, y raconte les déambulations d'un jeune Russe et de ses fantômes dans un Paris contrasté.

Belinda Cannone : Enseignante en littérature comparée, sa plume prolifique et variée a produit romans, essais, écrits critiques et récits autobiographiques. Son œuvre invite à une réflexion sur le désir sous toutes ses formes : sexuel (Nu intérieur), désir de vivre (Lent Delta), faim (L’Homme qui jeûne) et aujourd'hui l'émerveillement (S'émerveiller, 2017). Son écriture s’intéresse à l’entre-deux, à l’expérimental, au doute et au trouble.

Éric Chevillard : L’écrivain est d’abord remarqué pour son appartenance au groupe d'écrivains publiés par les éditions de Minuit à partir des années 1980. Dès son premier roman, Mourir m'enrhume, la critique salue son humour décapant et son jeu avec les conventions narratives. Il tient un blog « L'Autofictif » élaboré à partir d'instantanés quotidiens et d'aphorismes. Il a publié une quinzaine de romans, dont Ronce-Rose en janvier 2017.

Carole Fives : Écrivaine originaire du nord de la France, Carole Fives avait pour premier amour les arts plastiques. C'est lorsqu'elle prend la plume pour expliquer son œuvre qu'elle se prend de passion pour les mots. Depuis 2010 elle a publié cinq ouvrages dont Une femme au téléphone (2017), le monologue touchant d'une mère happée par la solitude.

Denis Grozdanovitch : Ancien champion de France Junior de tennis, Denis Grozdanovitch a quitté le monde de la compétition pour se consacrer à l’écriture, passant de sportif national à « flâneur actif », comme il se nomme lui-même dans son blog. Écrivain, chroniqueur, penseur, il souhaite redonner à ses lecteurs le goût de la farniente : prendre son temps et apprécier les joies du quotidien. Il revient aujourd'hui avec un essai incisif, Le génie de la bêtise, qui remet en cause les certitudes les plus ancrées.

Hervé Le Corre : Professeur dans un collège de la banlieue bordelaise, Hervé Le Corre prend la plume à l'âge de 34 ans. Le succès est immédiat et il devient bien vite une référence pour le polar français. L'atmosphère particulière qu'il créé au fil du page est récompensée par le grand prix de littérature policière en 2009, le Prix Mystère de la critique 2010 et le prix Landerneau polar 2014. Prendre les loups pour des chiens, son dernier récit publié en janvier 2017, raconte l'arrivée d'un ancien détenu dans une famille toxique dans la chaleur étouffante de l'été girondin.

Daniel Pennac : Romans, essais, polars, bande-dessinés... on ne présente plus Daniel Pennac, auteur de référence dans de nombreux domaines littéraires. En 2007 il est lauréat du prix Renaudot pour Chagrin d'École, un récit autobiographique qui raconte ses douloureuses années d'échec scolaire. Pendant près de vingt ans, Daniel Pennac écrit les chroniques de la famille Malaussène au travers de multiples intrigues policières. Avec Le cas Malaussène (2017) il renoue avec ses personnages mythiques après dix-huit ans de silence. Dans cette nouvelle aventure, il est question de mensonges, de bouc émissaire et de la difficulté d'être un écrivain du réel.

Les Livreurs, passeurs de livres

Les Livreurs propose des lectures sonores. Leur but est d’amplifier l’impact de la littérature grâce à la lecture à haute voix. Ce procédé est l'art de prendre la parole en public pour interpréter un roman, une nouvelle, un poème, une correspondance. Pour faire partager cette passion Les Livreurs organisent régulièrement des évènements littéraires à thématiques variées qui permettent à divers publics d'écouter des romans, et de découvrir ou redécouvrir des textes célèbres.

Réenchanter la lecture

Les Livreurs permettent une «mise en bouche» d’extraits littéraires et « désintimident » le livre. Ils réenchantent la lecture. Des ateliers de lecture et des formations de prise de parole sont également proposés à tous types de publics. Lire à voix haute et écouter des romans est une autre façon d'aborder la lecture, aujourd’hui mis en avant par les livres audio. Avec eux on revient aux traditions de la littérature, la lecture à voix haute. Quel régal lorsqu’on était enfant d’écouter une histoire que nous lisaient nos parents ! Aujourd’hui on a perdu la plaisir d’écouter une histoire et de se laisser emporter par son imagination. Grâce aux lectures à voix haute lors des évènements proposés par Les Livreurs, vous pourrez goutter à nouveau à ce plaisir. L'amour c'est plus marrant en dansant, c'est moins désespérant en lisant !

Informations et réservations

www.leslivreurs.com
Bal à la page
14 Février 2017
leslivreurs@leslivreurs.com
MPAA/Saint-Germain
4, rue Félibien, 75006 - M° Mabillon ou Odéon
13€ | -26 ans et chômeur : 8€ | -18 ans : 5€

En savoir plus

>Visionner une bande-annonce sur le Bal à la page :

4
 

En ce moment

"Les liseuses de bonne aventure" s'exposent à Paris

Du 22 février au 5 mars  à la galerie de la Villa des Arts de Paris vous pourrez aller découvrir un ensemble de  portraits de femmes lisa

L'auteure et réalisatrice Anne-Dauphine Julliand annonce la mort de sa seconde fille

Dix ans après la mort à l’âge trois ans de sa fille Thaïs, atteinte d’une grave maladie génétique,

Une vidéo de 1904 montrerait Marcel Proust au mariage d'Élaine Greffulhe

L'information est venue de Jean-Pierre Sirois-Trahan, professeur à l'université de Laval, à

Le TOP des articles

& aussi