#Nice

Huit livres pour comprendre les sources de l'islamisme

Comment comprendre les sources de l’islam radical ? Après les attentats qui ont marqué la France depuis le 13 novembre 2015, le terrorisme et la radicalisation sont au coeur des préoccupations. Voici quelques livres pour mieux comprendre l’islam et les évènements qui hélas se poursuivent, avec l'attaque au camion perpétrée à Nice le soir du 14 juillet 2016.

Après les attentats qui ont marqué les Français, et même le monde entier, chacun se pose des questions sur les motivations, le passé et la suite. Quelques livres tentent d'apporter des réponses à certaines de ces questions.

 

« Jihad. Expansion et déclin de l’islamisme », Gilles Kepel (Gallimard)

Pourquoi ce livre : Dans « Jihad », paru en 2000, Gilles Kepel étudie le développement de l’islam politique. Il considère que sa radicalisation est un signe de déclin plutôt que de montée en puissance. Dans ce livre, l’auteur dresse le bilan de 25 ans d’islamisme, analysés d’un point de vue historique, culturel et social. 
A propos de l’auteur : Gilles Kepel est un politologue professeur à Sciences Po, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain. Il écrit souvent pour « Le Monde », le « New York Times », « La Repubblica », « El Pais » et plusieurs médias arabes. Il a publié une dizaines d’ouvrages sur l’islam. En janvier 2016 paraitra « Terreur sur l’Hexagone. 2005-2015, genèse du djihad français » chez Gallimard. 

>Découvrez la fiche de l'auteur

 

« Terroristes. Les 7 piliers de la déraison », Marc Trévidic (JC Lattès)

Pourquoi ce livre : Un livre qui s’interroge sur les raisons et la façon de devenir terroriste. Un juge fait pénétrer le lecteur au coeur de cet univers inquiétant. Comment légiférer et pourquoi la mission des juges est-elle si périlleuse ? Quelle est la position de la France face à un phénomène qui n’a pas de frontières ? Telles sont les questions que posent l’auteur. 
A propos de l’auteur : Marc Trévidic est un magistrat français, juge d’instruction au tribunal de grande instance de Paris au pôle antiterrorisme entre 2006 et 2015. Il a également publié « Au coeur de l’antiterrorisme » et « Qui a peur de petit méchant juge ? », tous deux aux éditions JC Lattès. 

>Découvrez la fiche de l'auteur
>Découvrez la fiche du livre

 

« L’islam radical », Antoine-Joseph Assaf (Eyrolles)

Pourquoi ce livre : Cet essai décrypte de façon éclairée le passé millénaire de l’islam, en retournant aux sources religieuses, formes contemporaines de l’islam radical et causes géopolitiques. Un livre qui se veut loin des fantasmes, des amalgames et des simplifications. 
A propos de l’auteur : Docteur d’Etat de la Sorbonne, Antoine-Joseph Assaf est philosophe et écrivain. Il est conférencier à l’Ecole navale et à l’Ecole de guerre. 

 

 

 

« Radicalisation », Farhad Khosrokhavar (Maison des sciences de l’homme)

Pourquoi ce livre : Qui se radicalise et pour quelle raison ? Quelle est la place de l'idéologie, mais aussi de la situation sociale et politique des individus dans cette attitude faite d'inflexibilité, de violence et de guerre totale contre la société ? Telles sont les questions que pose cet ouvrage, tout en proposant une interprétation des phénomènes de radicalisation jihadiste en Europe et dans le monde arabe. Il conclut sur l’analyse d’un nouveau type de radicalisation : celui qui résulte dans l’afflux des jeunes Européens vers la Syrie. 
A propos de l’auteur : Ce sociologue franco-iranien est directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Il s’intéresse à de très nombreux aspects de l’islam, en France et ailleurs. Il fait partie de ceux qui on lancé le concept de postislamisque, qui désigne ce mouvement intérieur à l’islam qui combat les radicaux. 

 

« La Barbe », Omar Benlaala (Seuil)

Pourquoi ce livre : L’auteur y raconte son itinéraire de jeune Français d’origine algérienne, devenu l’un des premiers « barbus » dans les années 1990. Sa quête d’identité qui résulte au décrochage scolaire et à l’apprentissage accéléré de l’islam, va se terminer par son équilibre trouvé dans une pratique spirituelle apaisée. Un livre plein d’autodérision qui permet de comprendre le parcours d’autres jeunes qui se cherchent dans la religion. 
A propos de l’auteur : Omar Benlaala, déscolarisé après la troisième, a une révélation après son premier contact avec la mosquée. Après plusieurs voyages au Pakistan, il remet en question son investissement dans la religion musulmane. Après trois ans de vie nocturne à Paris, Omar va revenir vers sa famille, commencer à écrire et se couper la barbe. 

 

« La Peur de l’islam », Oliver Roy (L’Aube)

Pourquoi ce livre : Dans cet ouvrage, Oliver Roy scrute les ressorts politiques et sociologiques de « l’islam mondialisé ». Il éclaire la « peur de l’islam » qui gagne les sociétés occidentales tout en donnant des raisons d’espérer en un France capable d’accorder ses idéaux à la pluralité des mondes. 
A propos de l’auteur : Ce politologue spécialiste de l’islam a été docteur de l’Institut d’études politiques de Paris en sciences politiques, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. 

>Découvrez la fiche de l'auteur

 

« Plaidoyer pour le fraternité », Abdennour Bidar (Albin Michel)

Pourquoi ce livre : Le but de cet ouvrage est de démontrer que « la France et l’islam sont une chance l’un pour l’autre », en rappelant l’histoire du pays avec les musulmans. Avec ce plaidoyer écrit juste après les attentats de janvier, Bidar veut raffermir une fraternité de fait, et non de mot. 
A propos de l’auteur : Ce normalien, agrégé et docteur en philosophie, a enseigné une vingtaine d’années avant d’être chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l’Education nationale. Il a repris l’émission « Cultures d’islam » sur France Culture. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages chez Albin Michel, notamment « L’islam sans soumission ». 

 

« L’inconscient de l’islam », Malek Chebel (CNRS Editions)

Pourquoi ce livre : Cet essai permet d’éclairer les relations entre l’islam et le monde contemporain, en proposant une réflexion sur l’interdit, la faute et la transgression. En remontant aux racines de la religion, l’auteur s’interroge sur « l’inconscient de l’islam », qui n’est pas celui des musulmans. 
A propos de l’auteur : Malek Chebel est un anthropologue des religions, psychanalyste et philosophe algérien. Spécialisé dans le monde arabe et l’islam, son travail s’appuie sur « l’islam des Lumières », une pensée en mouvement. Il est connu également pour sa nouvelle traduction du Coran. 

>Découvrez la fiche de l'auteur

4
 

En ce moment

Du 30 juin au 2 juillet : 20e festival international du roman noir à Frontignan

Pour célébrer son 20e anniversaire, le Festival international du roman noir / FIRN Frontignan créé par Michel Gueorguieff proposera 20 événements a

Les Espaces Culturels E. Leclerc reconduisent le Prix Landerneau des lecteurs

Présidé cette année par Christophe Ono-dit-Biot, aux côtés de Michel-Edouard Leclerc, le prix Landerneau des lecteurs fait le pari d’associer les c

Didier Decoin, lauréat 2017 du Prix des lecteurs L'Express/BFMTV pour «Le Bureau des jardins et des étangs»

Légende photo : à gauche, Guillaume Dubois, Directeur de L’Express et à droite, Christian Makarian, Directeur adjoint de l'Express entourent Di

Le TOP des articles

& aussi