Palmarès

2015 : les livres qui ont marché

Le classement des auteurs français les plus vendus en 2015 a été dévoilé. Un classement qui ne sort pas beaucoup de l’ordinaire puisqu’on retrouve une nouvelle fois les mêmes têtes sur le podium : Guillaume Musso et Marc Levy. Mais la suite apporte tout de même quelques surprises, avec un marché du livre globalement en hausse. 

Ce palmarès, établi par Le Figaro littéraire en partenariat avec le cabinet GFK, tient compte des nouveautés et des formats poche. Il ne comptabilise que les ventes réelles et non les tirages communiqués par les maisons d’édition. Le marché du livre est cette année en hausse, en générant 4,06 milliards d’euros de CA (+ 1,5 %) selon GFK. Livres Hebdo précise aussi que les 50 titres les plus vendus représentent un total de 15,4 millions de volumes contre 13,3 millions en 2014. 

Toujours les mêmes aux premières places

En tête du classement, ce sont donc des visages familiers que l’on retrouve. Guillaume Musso conserve ainsi la meilleure place avec 1,7 million d’exemplaires vendus. Son dernier livre, L’Instant présent (XO Éditions) est paru en mars 2015. L’écrivain détient la première classe du classement depuis 2011, sans interruption. Les ventes totales de ses romans, traduits dans 38 langues, dépassent les 22 millions d’exemplaires. 

Juste derrière, on retrouve Marc Levy, dont le roman Elle & Lui (Robert Laffont) a été un véritable succès et dont la version poche a été publiée à la rentrée de janvier. Marc Levy, qui s’était fait connaitre avec son premier roman Et si c’était vrai… (Robert Laffont) en 2000, vendu à 5 millions d’exemplaires, ne quitte plus les meilleures ventes depuis. 

C’est Michel Bussi qu’on retrouve en troisième position. Écrivain avec de plus en plus de succès, Bussi était huitième du même classement en 2013 et cinquième l’année dernière. Une belle progression, donc, pour ce chercheur au CNRS, auteur de polars. Son dernier ouvrage, Maman a tort, est paru chez Presses de la Cité en mai 2015. 

>Découvrez notre article sur les raisons du succès de Guillaume Musso  
>Découvrez notre article sur "Elle & Lui"

Ces trois écrivains, qui ont la particularité de publier un livre par an, ne sont donc pas étrangers à ce genre de classement. Mais si leurs romans se vendent très bien, ils ne font pas l’unanimité des critiques littéraires. D’ailleurs, il est souvent dit qu’on ne retrouve que des romanciers « grand public » dans les classements des meilleures ventes. Mais cette année, la tendance change. La suite du classement est en effet dominée par les « littéraires ». On retrouve donc de nombreux prix littéraires dans les meilleures ventes de 2015. 

 

Le succès des prix littéraires

La suite du classement se veut donc plus « intellectuelle ». Parmi les plus vendeurs, on retrouve donc Michel Houellebecq, lauréat du prix Goncourt en 2010 pour La Carte et le Territoire (Flammarion). Son livre Soumission, toujours chez Flammarion, se serait vendu à plus de 55 000 exemplaires en 2015. 

Haut dans le classement, on voit également apparaître un Prix Renaudot, Delphine de Vigan, dont le livre D’après une histoire vraie (J-C Lattès) a été couronné de succès. On retrouve aussi Joël Dicker, Grand Prix du roman de l’Académie française pour La Vérité sur l'affaire Harry Quebert (éditions DeFallois- L’Âge d’Homme, 2010), qui a séduit les lecteurs français avec Le Livre des Baltimore aux éditions de Fallois. 

Plus loin, on retrouve l’écrivaine et intellectuelle Fred Vargas pour ses romans policiers, et aussi l’académicien Jean-Christophe Rufin, avec  Check-Point (Gallimard) en 2015, et qui a été récompensé de nombreux prix littéraires tout au long de sa carrière. 

>Découvrez notre tribune à propos de "Soumission"
>Découvrez notre tribune sur Le lvre des Baltimore de Joël Dicker

 

Les essais, miroir de notre société

Parmi les essais qui ont la cote en 2015, ce sont les attentats et la santé qu’on retrouve au coeur des préoccupations des lecteurs. Le livre de Giulia Enders, Le Charme discret de l’intestin (Actes-Sud), est la grande surprise de la saison. Cet essai écrit par une jeune auteure allemande avec humour sur cet organe peu "littéraire"  a été traduit en 18 langues et rencontre partout un accueil triomphal.. 

A la suite des tristes évènements qui ont marqué l’année 2015, on trouve aussi dans le classement le Petit Traité d’intolérance de Charb (Editions 84), vendu à plus de 120 000 exemplaires, mais également des classiques qui ont séduit à nouveau les lecteurs. C’est le cas par exemple de l’ouvrage d’Hemingway Paris est une fête, qui a resurgi pour s’écouler à plus de 125 000 exemplaires. 

>Découvrez notre article sur le regain de succès du livre d’Hemingway  

C’est donc un classement très éclectique qu’on observe pour l’année 2015, bien que les premières places restent identiques à ces dernières années. On remarque également une hausse générale des ventes de livres, pour un marché en hausse. 

>Plus d'informations sur les statistiques de ventes de livres : Edistat

0
 

& aussi